Ford MkII #6 ‣1966

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #6 - Pilotes : Mario Andretti / Lucien Bianchi - Abandon

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #6 - Pilotes : Mario Andretti / Lucien Bianchi - Abandon

La Ford MkII n°6 des 24 heures du Mans 1966

Peinte aux couleurs de l'équipe Shelby, bleu métal, deux bandes blanches et parements jaunes, la Ford MkII 1031 n'en est pas moins engagée par Holman-Moody. En associant le jeune et fougueux Mario Andretti à l'expérimenté et sage Lucien Bianchi, Ford espérait sans doute obtenir un équipage complémentaire.

Qualifié avec un temps de 3'36"3, l'équipage franco-américain part en 12ème position sur la grille. Dixième après une heure, septième deux heures plus tard avant d'être retardée par un changement de disques, la n°6 pointe sixième au quart de la course lorsqu'elle sera lâchée par son V8 en raison d'un bris de soupape ou de joint de culasse, selon les sources. 1031 retrouvera la piste du Mans en 1967 convertie aux spécifications MkIIb, elle sera victime du carambolage "Ford" et abandonnera à la 13ème heure.

La Ford MkII Scalextric Altaya Coches Miticos numéro 8

La production espagnole a démarré en 1965, quand Scalextric a voulu contourner les barrières à l'exportation instaurées par le gouvernement de Franco. Les Espagnols en charge de l'assemblage des modèles britanniques ont obtenu de pouvoir construire des modèles spécifiques sous licence. Les premières réalisations ont été la Seat 600 et la Mercedes Benz 250 SL, à ce point réussies que les Anglais se sont empressés de les importer chez eux.
Plusieurs modèles espagnols ont ensuite fait le voyage en Grande-Bretagne où ils recevaient un autre moteur, des jantes et des pneumatiques britanniques. Ces échanges étaient courants. Les productions se sont ensuite nettement différenciées les unes des autres. Les Espagnols ont mis l'accent sur la compétition, s'approchant le plus possible de la réalité et choisissant des modèles marquant l'actualité sportive automobile avec des voitures comme la Chaparral 2G, la Ferrari 330GT, la Jaguar Type E, la Porsche 917K ou la Ford GT40. Apparue au catalogue 1968 sous la référence C35, la GT40 espagnole sera produite en différentes versions jusqu'en 1978. Rééditée à 4000 exemplaires en 1996 dans la série "Vintage" sous la référence 8394, elle est décorée aux couleurs Gulf et est équipée d'un moteur RX4. A partir de 2000, les éditions Altaya, commercialisent en kit dans la série "Coches Miticos" une série de 12 voitures sur la base d'anciens modèles Scalextric dont la Ford GT40.

Ford MkII - Scalextric Altaya Coches Miticos n°8

Ford MkII - Scalextric Altaya Coches Miticos n°8

Cette nouvelle mouture déclinée dans la version MkII n°6 des 24 heures du Mans 1966 est moulée sur le modèle d'origine avec les qualités et les défauts liés aux techniques de reproduction de l'époque. Altaya a décoré bien maladroitement cette voiture ; couleur tirant plus sur le vert que sur le bleu, numéros sur les portières trop petits, bouchon de réservoir du mauvais coté... et surtout ce n'est pas une MkII mais une GT40. La qualité du moulage et des assemblages est médiocre et le plastique fait très jouet bon marché. Sur la piste, les jeux de montage excessifs font vibrer la voiture qui fait un bruit de casserole. Le moteur RX4 est puissant et avec des pneus plus adaptés et une bonne préparation, les performances sont certainement au rendez vous.

Quatre autres reproductions ...

Ford MkII n°6 Fly Le Mans 1966

Ford MkII n°6 Fly Le Mans 1966

Fly joue l'originalité avec cette Ford MkII référence A0765 numéro 6 que Scalextric a tardé à reproduire. La miniature n'a rien à voir avec la version "Coches Miticos" issue d'un moule des années 60. Malgré ses défauts, la voiture de Fly est beaucoup plus fidèle que la reproduction espagnole et complète avantageusement le plateau des MkII des 24 heures du Mans 1966.

Ford MkII n°6 Scalextric Le Mans 1966

Ford MkII n°6 Scalextric Le Mans 1966

Pour terminer la série des Ford MkII des 24 heures du Mans 1966, Scalextric met à son catalogue en 2010 la numéro 6. Totalement identique aux autres MkII, elle profite du moule très réussi et des proportions particulièrement réalistes qui font la différence par rapport à toutes ses concurrentes. Dommage que quelques détails comme les roues ne soient pas à la hauteur.

Ford MkII n°6 NSR Le Mans 1966

Ford MkII n°6 NSR Le Mans 1966

NSR, la marque italienne, constructeur de voitures de slot à hautes performances a reproduit en 2011 la Ford MkII dans sa livrée bleue numéro 6 mais sans les flammes jaunes sur le capot. Si la carrosserie est bien reproduite, le châssis surbaissé donne au modèle une allure peu réaliste. Cette voiture trouve donc plutôt sa place sur la piste où elle est très efficace.

Ford MkII n°6 Slot.it Le Mans 1966

Ford MkII n°6 Slot.it Le Mans 1966

Slot.it a mis à son catalogue la GT40 MkII numéro 6 sous la référence CA20. La forme et la décoration sont justes mais le moule semble, comme pour le modèle de Fly, un peu aplati. Bien qu'un peu en retrait au point de vu des performances par rapport à NSR, le point fort de la voiture est sa partie mécanique. Cette GT40 est sans doute le meilleur compromis entre fidélité et performances.

Ford GT40 P Mark II châssis n° 1031 - 24 heures du Mans 1966