Ford MkII #2

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #2 - Pilotes : Chris Amon / Bruce McLaren - 1er

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #2 - Pilotes : Chris Amon / Bruce McLaren - 1er

La Ford MkII n°2 des 24 heures du Mans 1966

1046 est la plus célèbre des Ford Mark II, celle qui donna à Ford sa première victoire aux 24 heures du Mans. C'est une voiture neuve qui reçoit le baptême de la piste au départ du Mans. Elle est la plus légère des MkII préparée par Shelby mais dispose du moteur le moins puissant (470 ch contre 485 aux meilleurs). Qualifiée en quatrième place en 3'32"6 à 2" de la pôle position de Dan Gurney (ce détail aura toute son importance pour l'issue de la course), la belle MkII noire entame la course avec des pneus Firestone moins efficaces que les Goodyear qui équipent les autres MkII. En 8ème position après quatre heures de course, les néo-zélandais entament une belle remontée et pointent en 3ème position à deux heures du matin. Malgré les changements de disques de freins, et à la faveur d'un ravitaillement de Gurney et des problèmes de freins de Miles, 1046 prend la tête à la 16ème heure.

Victoire au Mans 1966

Victoire au Mans 1966

A 10 heures du matin, la MkII rouge de Gurney/Grant abandonne. Miles et Hulme continuent d'attaquer et reprennent le dessus à la 22ème heure. L'état major de la marque américaine commence alors à s'interroger sur la stratégie concernant l'arrivée. Amon/McLaren et Miles/Hulme, les deux équipages de tête ont tous les deux fait un sans faute. Ils roulent de concert depuis plusieurs heures. Faut-il favoriser un équipage, d'autant plus que tous deux font partie de l'équipe Shelby. Pourquoi ne pas tenter de faire terminer les deux voitures ex-aequo ! Il est donc demandé à Miles de ralentir pour attendre McLaren et la troisième MkII de Bucknum/Hutcherson (à 12 tours).

A l'attaque du dernier tour, la n°1 précède toujours la n°2. A la sortie de Maison Blanche, les deux voitures arrivent de front lentement tous phares allumés. Mais juste avant la ligne d'arrivée, la MkII noire prend un léger avantage. Qui a gagné ? Quelques instants plus tard, le speaker annonce la victoire de la n°2. Pour avoir été moins rapides que Miles/Hulme aux essais, Amon/McLaren sont déclarés vainqueurs pour avoir parcouru 20 mètres de plus. Pour la première fois dans l'histoire des 24 heures du Mans, les 200 Km/h de moyenne sont dépassés : 201,795 Km/h exactement !

La Ford MkII Scalextric C2463

Apparue au catalogue 2003, Scalextric remet la GT40 à son catalogue. Abandonnée au début des années 70, cette nouvelle mouture déclinée dans les versions des 24 heures du Mans 1966, 1968 et 1969 est fabriquée sur les standards des miniatures statiques. La voiture est parfaite à tous points de vue ; peinture, décoration, accessoires, roues...

Ford MkII - Scalextric C2463

Ford MkII - Scalextric C2463

Le moteur transversal dégage l'habitacle et permet de reproduite l'intérieur de façon très détaillée. Les sculptures des pneus sont fidèlement reproduites, de même que les "coffres à bagages" imposés par le règlement.Le moteur transversal présente l'avantage de dégager l'habitacle mais l'inconvénient de délester l'avant et il est nécessaire de placer un lest à l'avant pour équilibrer les masses et obtenir un comportement parfait sur la piste. Une fois l'aimant retiré, la MkII tourne en souplesse sur la piste et c'est un régal de voir évoluer cette légende de la course automobile.

Trois autres reproductions ...

Coffret NSR Le Mans Winner

Coffret NSR Le Mans Winner

Le constructeur italien NSR, spécialiste des voitures à hautes performances, met à son catalogue des voitures classiques telles que la Ford MkII. Les voitures victorieuses des 24 heures du Mans 1966 et 1967 sont réunies dans ce coffret "Le Mans Winner". Les proportions des voitures sont modifiées en vue d'une meilleure tenue de route. Les miniatures sont plus larges et plus basses que les originales. Par arpport à son homologue rouge, la MkII noire a été modifiée pour lui donner plus de réalisme en particulier avec la reproduction des phares inférieurs. Le point fort cette Ford MkII est évidemment son comportement sur la piste. La tenue de route, l'accélération, le freinage sont fantastiques comparés aux modèles Fly et Scalextric.

Ford MkII n°2 Fly Le Mans 1966

Ford MkII n°2 Fly Le Mans 1966

Fly concurrence directement Scalextric avec cette Ford GT40 MkII vendue uniquement en coffret limité "Drivers Collection" Bruce McLaren référence W005. La voiture est joliment présentée dans une boîte noire et grise assortie aux couleurs de la Ford numéro 2 victorieuse des 24 heures du Mans 1966. Une figurine en métal représentant le pilote néo-zélandais accompagne le coffret et dans la voiture, le siège du pilote est laissé vide.
Le moule Fly est moins réussi que celui de Scalextric, la voiture est beaucoup trop aplatie au niveau de l'habitacle. Certains détails sont par contre mieux reproduits, tels que les roues avec leur papillons de serrage, d'autres moins comme les phares inférieurs trop petits ou les pneus avant d'un diamètre insuffisant.

Ford MkII n°2 Slot.it Le Mans 1966

Ford MkII n°2 Slot.it Le Mans 1966

La marque italienne Slot.it a mis à son catalogue la GT40 MkII numéro 2 en édition limitée sous la référence CW10. La forme et la décoration sont justes mais le moule semble, comme pour le modèle de Fly, un peu aplati, et le capot moteur est trop anguleux dans sa partie arrière. Bien qu'un peu en retrait au point de vu des performances par rapport à NSR, le point fort de la voiture est sa partie mécanique. Présentée dans un coffret décoré, elle se différencie immédiatement des autres reproductions car elle est la seule à posséder des roues dorées parfaitement conformes au modèle original. Cette GT40 est sans doute le meilleur compromis entre fidélité et performances.

Ford MkII #2 : Scalextric, Fly et NSR

Ford MkII #2 : Scalextric, Fly et NSR

Ford GT40 P Mark II châssis n° 1046