Ferrari 512M #15

24 heures du Mans 1971 - Ferrari 512M #15 - Juan-Manuel Juncadella / Nino Vaccarella - Abandon

24 heures du Mans 1971 - Ferrari 512M #15 - Juan-Manuel Juncadella / Nino Vaccarella - Abandon

La Ferrari 512M n°15 des 24 heures du Mans 1971

La Ferrari 512M 1002 est sans doute celle qui aura parcouru le plus de kilomètres en course. Engagée aux 24 heures du Mans 1970, sous la forme d'un spider 512S, elle abandonnera à la mi-course, mais obtiendra son meilleur classement avec une deuxième place aux 1000 Km de Paris.

Début 1971, elle est convertie aux spécifications M à l'usine et se présente aux 24 heures du Mans où son propriétaire Juan-Manuel Juncadella a choisi de faire équipe avec l'expérimenté Nino Vaccarella libéré par le forfait de l'équipe Alfa-Roméo. Comme en 1970, Nino Vaccarella se montre le plus rapide des pilotes Ferrari aux essais du mercredi avant d'être devancé le jeudi par Donohue.

Qualifié en 6ème position avec un temps de 3'18"7, le sicilien prend d'emblée la tête des Ferrari jusqu'au premier ravitaillement. Après l'abandon de la 512 américaine de Penske au début de la cinquième heure, la numéro 15 se retrouve de loin la mieux placée des Ferrari. Pointant à la 4ème place à un tour des Porsche de tête. Juncadella moins rapide, est régulièrement distancé et accuse 5 tours de retard à la dixième heure.

A la mi-course, profitant des malheurs de la concurrence, et lorsque les deux Porsche de tête sont retardées, la Ferrai jaune prend le commandement. Hélas, l'euphorie ne durera que 16 minutes. Un problème d'embrayage suivi de la rupture de la boîte de vitesses provoquent l'arrêt définitif de la Ferrari espagnole au milieu de la 13ème heure.

La Ferrari 512M Spirit S100203

La 512M numéro 15 présente les mêmes défauts que toutes les autres 512M de Spirit. La peinture de très bonne qualité, mais la forme générale donne l'impression d'une voiture trop courte. La décoration est fidèle mais quelques stickers sont de trop petite taille comme les "Firestone" du capot avant. Il manque également les deux "Tergal" à l'arrière. Le rétroviseur est peint en vert alors qu'il devrait être jaune. L'intérieur est bien reproduit, les sièges et le tableau de bord son complets, dommage que le casque du pilote manque de finesse.

Ferrari 512M Spirit S100203

Ferrari 512M Spirit S100203

Et les "S" devinrent "M"

Conséquence directe de la victoire de Porsche, c'est peu après les 24 heures du Mans 1970 qu'à Maranello fut décidée la programmation des 512 type "M" (Modificato). Contrairement à ce qui se passait chez Porsche où le quota légal des 25 exemplaires allait être largement dépassé, il n'était pas question chez Ferrari de lancer une nouvelle mini série de 512.

Justifiant la nouvelle appellation, on allait se contenter de modifier et d'améliorer le matériel existant. Fly et Spirit on reproduit la Ferrari 512 1002 sous ses deux visages, la numéro 9 des 24 heures du Mans 1970 et la numéro 15 de 1971.

Ferrari 512 Escudria Montjuich

Ferrari 512 Escudria Montjuich

Ferrari 512M châssis n° 1002