Porsche 917 #18 ‣1971

24 heures du Mans 1971 - Porsche 917 #17- Pilotes :Pedro Rodriguez / Jackie Oliver - Abandon

24 heures du Mans 1971 - Porsche 917 #17- Pilotes :Pedro Rodriguez / Jackie Oliver - Abandon

La Porsche 917 n°18 des 24 heures du Mans 1971

La Porsche 917 043 s'est illustrée en 1970 en finissant à une brillante troisième place. Mais l'histoire retiendra surtout que Jackie Oliver à son volant aux essais d'avril 1971, va pulvériser le record du circuit à plus de 250 km/h de moyenne en bouclant son tour en 3'13"6. Chronométrée à 386 km/h, la carrosserie longue queue de la 917 est l'aboutissement des travaux de aérodynamicien Robert Choulet. On mesure dans les paroles de Jackie Oliver, le chemin parcouru depuis les premiers tours de roues de la 917  deux ans auparavant. "J'ai tout de suite réalisé qu'il n'y avait aucun problème avec la 917.  Elle était merveilleusement équilibrée et je pouvais faire ce que je voulais avec. Je peut vous dire que j'ai pris la courbe des Hunaudières avec le pied au plancher."

Pour la course, Jackie Oliver fera équipe avec Pedro Rodriguez avec qui il a remporté en avril les 1000 km de Monza. C'est naturellement sur cette voiture que le mexicain signera la pôle position avec un tour en 3'13"9, sans forcer selon ses dires. Parti en tête, Perdo Rodriguez va mener pendant toute la première heure et battre plusieurs fois le record du tour. La nuit permet à la numéro 18 d'accentuer son avance jusqu'à la 11ème heure où Oliver est victime du même problème que la numéro 17. Le changement du porte-moyeu arrière gauche ne prend que 18 minutes et Rodriguez repart en 4ème position avec seulement 5 tours de retard.

Au vu du rythme de la Porsche, la victoire est encore possible. A 5 heures du matin le pauvre Pedro regagne son stand ébouillanté par de l'huile qui s'échappe d'une canalisation éclatée. Après colmatage et nettoyage, Oliver repart mais il ne parcourra qu'un tour  avant d'abandonner avec une pression d'huile à zéro.

La Porsche 917 Fly 88183

Outrageusement appelée "Le Mans 1971", Fly décline sa catastrophique Porsche 917 longue en version numéro 18 Gulf. Inutile de commenter les erreurs tellement cette caricature n'a rien a voir avec la sublime Porsche 917 LH de 1971.

Porsche 917 Fly 88183

Porsche 917 Fly 88183

Sur la piste la Porsche, comme toutes les 917 de Fly, est à la peine. Les roues avant indépendantes viennent frotter dans la carrosserie et une fois l’aimant retiré, le moteur transversal et le porte à faux arrière délestent l’avant. Il est nécessaire de placer un lest derrière les roues avant pour équilibrer les masses, de roder le moteur et la transmission pour obtenir un bon comportement.

Châssis Fly - moteur en ligne

Châssis Fly - moteur en ligne

En 2013, Fly a produit sous la référence 709102, une version low-cost de la Porche 917 numéro 18. La décoration est simplifiée, l'habitacle réduit à un simple demi-pilote et les pneus ne sont plus marqués.
Le plus gros changement provient du châssis qui reçoit un moteur longitudinal. Si cette seconde version est encore moins conforme à la réalité, sur la piste, l'équilibre est bien meilleur qu'avec le moteur transversal.

Une autre reproduction ...

Porsche 917 Slot Real Car

Porsche 917 Slot Real Car

Le fabricant espagnol confidentiel Slot Real Car, a produit en 2003, 150 exemplaires de la Porsche 917 numéro 17 des 24 heures du Mans 1971 sous la référence SRC003D. La carrosserie est montée directement sur un châssis de Porsche 917 Fly. La voiture est très correctement réalisée et la carrosserie bien plus fidèle que la version de Fly.

Porsche 917 châssis n° 043