Matra 650 #30 ‣1970

24 heures du Mans 1970 - Matra 650 #30 - Pilotes : Patrick Depailler / Jean-Pierre Jabouille - Abandon

24 heures du Mans 1970 - Matra 650 #30 - Pilotes : Patrick Depailler / Jean-Pierre Jabouille - Abandon

La Matra 650 n°30 des 24 heures du Mans 1970

La Matra MS 650 numéro 03 n'est pas une novice au Mans. Elle est construite sur le châssis de la 630 numéro 24 de 1968, puis transformée en 630/650 pour l'édition 1969. Pour 1970, équipée d'un capot arrière classique à simple becquet, elle est confiée à Patrick Depailler et Jean-Pierre Jabouille, transfuges de chez Alpine.

La Matra à parements rouges est handicapée en première séance par des ennuis d'allumage. Aux essais, elle se qualifie en 21ème position avec un temps de 3'36"3 à 4 secondes de l'autre Matra 650 de Cevert / Brabham, meilleur temps des prototypes. Entre les essais et la course, le haut de son cockpit sera repeint en bleu.

Pour la course, la pluie menaçant, Ducarouge fait équiper les trois voitures de pneus mixtes à un quart d'heure du départ (dernière limite réglementaire). Jabouille est le plus prompt des pilotes Matra au départ, mais il s'incline dès le premier tour face à Pescarolo. Il pointe 13ème et 3ème des prototypes au terme de la première heure.

Toujours à la recherche du bon réglage, il réclame une modification de l'angle du becquet pour combattre le survirage, avant de passer le relais à Depailler. Trois places sont perdues au terme de la 2ème heure, puis la numéro 30 remonte 12ème. Vers 19h15, Jabouille tape de l'avant-gauche aux Esses du Tertre Rouge. "Pour éviter de caramboler les voitures qui tournoyaient devant moi, j'ai été obligé de ser­rer de si près les rails qu'en fin de compte, j'ai fini par en tou­cher un.", racontera t-il.

La Matra bleue à parements rouges perd 26 minutes et quatre places, car il faut adapter le becquet de sortie d'air sur le capot avant de rechange. Elle va ensuite chuter aux alen­tours de la 20ème place étant victime d'une segmentation défec­tueuse, comme les deux autres Matra. Après avoir tenté de continuer à allure plus réduite, elle sera la dernière à renoncer vers 22h45, moteur serré dans les Hunaudières. Le meilleur temps de Jabouille fut de 3'39"9.

La Matra MS650 PSK CB101

Kit prépeint Matra MS650 PSK CB101

Kit prépeint Matra MS650 PSK CB101

Depuis 2003, Proto Slot Kit (PSK) propose des kits et des transkits de très haute qualité pour les collectionneurs. La Matra 650 est mise au catalogue en 2015. La voiture est livrée en kit ou prête à rouler montée sur l'habituel châssis Slot Classic.

Comme de coutume, les modèles PSK sont des références dans le domaine des kits artisanaux en résine pour le slot-racing. La Matra ne fait pas exception à cette règle et est parfaite à tous points de vue. Seule la planche de décalcomanies n'est pas à la hauteur de la qualité de la voiture ce qui est inhabituel chez PSK. Si l'on veut obtenir un bon résultat, il faut piocher dans ses réserves de décalcomanies et utiliser la planche disponible chez Pattos.

Matra MS650 PSK CB101

Matra MS650 PSK CB101

Sur la piste, le châssis Slot Classic permet de rouler correctement. Le poids raisonnable de la carrosserie équilibre bien la voiture, les pneus ont une accroche agréable et rien ne frotte entre la carrosserie et le châssis. Avec un moteur standard, on obtient une bonne vitesse de pointe et un bon frein.

Matra MS650 châssis n° 03

24 heures du Mans 1970 - Matra 650 #30 - Pilotes : Patrick Depailler / Jean-Pierre Jabouille - Abandon