Le Tertre Rouge

Le Tertre rouge est une portion du circuit qui suit la descente de la passerelle Dunlop, constituée par le S appelé aussi S de la forêt et du virage à droite qui amorce la ligne droite des Hunaudières.

Le S du Tertre Rouge en 1969 coté face

Le S du Tertre Rouge en 1969 coté face

Matra 630 n°32 Guichet/Vaccarella, Matra 650 n°33 Beltoise/Courage

Cette partie du circuit a été construite pour l'édition 1932 dans le but d'éloigner la course de l'agglomération de Pontlieue. Elle tire son nom de la couleur de la terre qui à cet endroit est rouge ocre. Elle relie la route de Laigné en Bélin (route des tribunes, aujourd'hui D139) et la route nationale de Tours au Mans (D338) par des terrains de l'Automobile Club de l'Ouest réduisant la longueur du circuit d'environ quatre kilomètres. Une première modification a été effectuée en 1979 lors de l'ouverture de la rocade sud-est du Mans. A cette occasion, la seconde passerelle Dunlop située entre le S et le virage a été détruite et remplacée par un nouveau passage souterrain.

Le S du Tertre Rouge en 1967 coté pile

Le S du Tertre Rouge en 1967 coté pile

Ferrari 330 P4 n°24 Mairesse/'Beurlys', Ferrari 330 P4 spyder n°20 Amon/Vacarella

Un second bouleversement aura lieu en 2007 où les restes de la forêt ont été rasés, la piste élargie, le profil des virages redessiné, dénaturant définitivement ce haut lieu du circuit sarthois. Précédé d'une longue et très rapide descente, le "S" du Tertre rouge est le lieu du premier gros freinage après la sortie des stands. Il fût le lieu de nombreux et spectaculaires accidents comme ceux de Willy Mairesse en 1963 , Mario Andretti en 1967 et de Lucien Bianchi en 1968. Il fût aussi malheureusement le théâtre de deux accidents mortels. Le pilote français Jacques Lariviere se tue en course avec sa Ferrari 212 Export en 1951, et le belge Lucien Bianchi trouvera lui aussi la mort en essayant une Alfa-Roméo aux essais le 30 mars 1969.

Le circuit des 24 heures du Mans de 1956 à 1967, le 'S' et le virage du Tertre rouge.

Le circuit des 24 heures du Mans de 1956 à 1967, le 'S' et le virage du Tertre rouge.