Alpine A220 #27 ‣1968

24 heures du Mans 1968 - Alpine A220 #27 - Pilotes : Mauro Bianchi / Patrick Depailler- Abandon

24 heures du Mans 1968 - Alpine A220 #27 - Pilotes : Mauro Bianchi / Patrick Depailler- Abandon

L'Alpine A220 n°27 des 24 heures du Mans 1968

Le report de la date des 24 heures du Mans 1968 à la fin septembre est une véritable bénédiction pour les Alpine A220 qui n'auraient jamais été prêtes pour juin. Fin août, quatre voitures sont construites mais une seule est alignée en course au Grand Prix d'Autriche où Mauro Bianchi doit abandonner sur bris d'une canalisation d'huile. Ce sont donc des voitures quasiment vierges de toute compétition, et des équipages n'ayant aucune expérience sur A220, qui s'alignent au départ de ces 36ème 24 heures du Mans.

En dépit d'un poids inférieur, les prototypes Alpine peinent à suivre le rythme des Porsche et ne parviennent pas à dépasser les 300 km/h. Tirant le maximum de la numéro 27, Mauron Bianchi arrache la 8ème place aux essais avec un temps de 3'43"4 mais à plus de 8" de la pôle position de Siffert qui ne dispose en théorie que de 20 chevaux de plus. Sur la piste trempée par l'averse qui a précédé le départ, Mauron Bianchi file le train des Porsche de tête dans la courbe Dunlop. Débordé par la Ford de Willy Mairesse dans la ligne droite, il voit la GT40 jaune de son ami sortir dans la courbe des Hunaudières. A la 3ème heure, la numéro 27 est en tête du clan Alpine et occupe la 6ème place bataillant avec la Matra de Pescarolo / Servoz-Gavin.

Les ennuis vont commencer à la 5ème heure. Après avoir renforcé un support d'échappement, les mécaniciens doivent consolider la porte et l'Alpine perd 6 places. Malgré la perte de ses échappements au petit matin, elle retrouve la 7ème place qu'elle conserve jusqu'à la 20ème heure. Au moment de céder son volant, Patrick Depailler se plaignant de vibrations, les mécaniciens changent rapidement les disques et les plaquettes. Au moment de redémarrer, le démarreur refuse tout service et il faudra plus de 50 minutes pour le remplacer.

A 11h36 Mauro Bianchi désabusé reprend la piste en 9ème position. Déconcentré par les problèmes du démarreur, Mauro oublie de pomper avant d'entamer le freinage des esses du Tertre Rouge. En un éclair, la voiture fait un brusque écart sur la droite et heurte violemment les fascines. Gorgée d'essence, elle prend feu et explose. Le pilote belge s'en sortira brûlé au visage et surtout aux mains, où ses gants "ignifugés" ont fondu, aggravant ses brûlures. Pendant ce temps, son frère Lucien, en tête de la course, découvrit devant son capot les débris éparpillés et la caisse en feu de l'Alpine. Comprenant immédiatement le drame de conscience de son pilote, John Wyer rassuré sur l'état de santé du blessé, lui fit passer un panneau "Mauro OK"

L'Alpine A220 Le Mans Miniatures 132044/27M

Le Mans Miniatures est un artisan français qui produit une petite gamme de voitures classiques au 1/32èmepour le slot racing sous forme de kits superbement réalisés. Les carrosseries et les châssis sont moulés en résine avec des pièces en photo-découpe utilisées pour mettre en évidence les détails tels que les essuie-glaces et les roues. Chaque modèle est produit en série limitée et peut être fourni sous forme de kit à construire ou entièrement monté prêt à rouler.

Alpine A220 - Le Mans Miniatures 132044/27M

Alpine A220 - Le Mans Miniatures 132044/27M

En 2012, Le Mans Miniatures ré-édite une nouvelle version de son Alpine A220 désormais équipée avec pièces mécaniques Slot.it, jantes alu, axes, couronne offset, pignon et moteur "FF" Slim In Line 20 000 tr/mn. Malgré ce nouvel équipement, le poids important de la voiture du à l'épaisseur de la résine, bride les performances. L'extrême rigidité du châssis ne permet pas également d'obtenir une bonne tenue de route. Cette voiture trouvera donc plus sa place dans une vitrine qu'en compétition sur la piste.

Une autre reproduction ...

Alpine A220 PSK

Alpine A220 PSK

En 2007 dans sa gamme originelle, PSK (Proto Slot Kit) a produit une petite série d'Alpine A220 sous forme de kit en résine sous la référence CB028. La planche de décalcomanies permet de réaliser au choix une des quatre voitures du Mans et en particulier la numéro 27. Le moulage de la carrosserie est très précis et le kit est fourni avec des pièces photo-découpées qui ajoutent au réalisme du modèle. La mécanique reste le traditionnel châssis Slot-Classic dont l'efficacité n'est malheureusement pas la première qualité.

Alpine A 220 châssis n° 1732