Alpine A220 #28 ‣1968

24 heures du Mans 1968 - Alpine A220 #28 - Pilotes : Henri Grandsire / Gérard Larrousse- Abandon

24 heures du Mans 1968 - Alpine A220 #28 - Pilotes : Henri Grandsire / Gérard Larrousse- Abandon

L'Alpine A220 n°28 des 24 heures du Mans 1968

L'Alpine Renault A220 1733 est une voiture neuve lorsqu'elle arrive au Mans décorée de parements rouges.  Elle est confiée à Henry Grandsire et Gérard Larrousse qui qualifie brillamment la numéro 28 en 11ème position avec un temps de 3'50"4.

Grandsire entame prudemment sa ronde. 20ème à la première heure, l'Alpine remonte au 13ème rang après 4 heures de course dans le sillage des Alfa Roméo. C'est alors qu'au début de la nuit survint l'accident qui fût une quasi-répétition de ce qui s'était passé au Nürburgring plus tôt dans l’année. Grandsire qui était parti prudemment et venait de reprendre le volant à Larrousse, a quitté la piste dans la zone de freinage de Mulsanne.


La voiture s'est allégée soudainement sur la bosse  Atterrissant inégalement sur le sol, l'Alpine se mis en travers et échappa au contrôle de son pilote avant de taper de côté un poste de commissaires. Heureusement, personne ne fût blessé mais la numéro 28 est trop abimée pour repartir. Ce fût un coup dur pour l’équipe en début de course et l'accident a soulevé des craintes pour les autres voitures.

Icone lmsr A lire aussi  |  Alpine A220 #27 ‣1968

Gérard Larrousse a raconté : "Je dormais entre deux relais, ce n’était pas agréable de conduire ces voitures. Puis j’ai entendu dire qu’Henri avait eu un accident. Il semble que l’avant s'est soulevé, tout comme il l’avait fait pour Mauro aux essais et pour Henri lui-même au Nürburgring. Il a perdu la direction et est allé tout droit hors de la piste. Quand j’ai appris qu’Henri était sain et sauf et que la voiture avait été détruite dans l’accident, je peux dire maintenant que j’étais très heureux. Ces voitures étaient tellement difficile à conduire ! ".

L'Alpine A220 Le Mans Miniatures 132044/28M

Le Mans Miniatures est un artisan français qui produit une petite gamme de voitures classiques au 1/32èmepour le slot racing sous forme de kits superbement réalisés. Les carrosseries et les châssis sont moulés en résine avec des pièces en photo-découpe utilisées pour mettre en évidence les détails tels que les essuie-glaces et les roues.

Chaque modèle est produit en série limitée et peut être fourni sous forme de kit à construire ou entièrement monté prêt à rouler. En 2012, Le Mans Miniatures ré-édite une nouvelle version de son Alpine A220 désormais équipée avec pièces mécaniques Slot.it, jantes alu, axes, couronne offset, pignon et moteur "FF" Slim In Line 20 000 tr/mn. 

Alpine A220 - Le Mans Miniatures 132044/28M

Alpine A220 - Le Mans Miniatures 132044/28M

Sur la piste, le poids important de la voiture du à l'épaisseur de la résine, bride les performances. L'extrême rigidité du châssis ne permet pas également d'obtenir une bonne tenue de route. Cette voiture trouvera donc plus sa place dans une vitrine qu'en compétition sur la piste.

Les quatre Alpine A220 des 24 heures du Mans 1968 par Le Mans Miniatures

Les quatre Alpine A220 des 24 heures du Mans 1968 par Le Mans Miniatures

Une autre reproduction ...

Alpine A220 PSK

Alpine A220 PSK

En 2007 dans sa gamme originelle, PSK (Proto Slot Kit) a produit une petite série d'Alpine A220 sous forme de kit en résine sous la référence CB028. La planche de décalcomanies permet de réaliser au choix une des quatre voitures du Mans et en particulier la numéro 28. Le moulage de la carrosserie est très précis et le kit est fourni avec des pièces photo-découpées qui ajoutent au réalisme du modèle. La mécanique reste le traditionnel châssis Slot-Classic dont l'efficacité n'est malheureusement pas la première qualité.

Alpine A 220 châssis n° 1733

24 heures du Mans 1968 - Alpine A220 #28 - Pilotes : Henri Grandsire / Gérard Larrousse- Abandon