Ferrari 330 P4 #20 ‣1967

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #20 - Pilotes : Chris Amon / Nino Vacarella- Abandon

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #20 - Pilotes : Chris Amon / Nino Vacarella- Abandon

La Ferrari 330 P4 n°20 des 24 heures du Mans 1967

0846 est la première Ferrari 330 P4 construite sur la base de la P3 du NART vue aux 24 heures du Mans 1966. Victorieuse à Daytona en février, la P4 spyder est équipée de deux spoilers à l'avant, est dépourvue de rétroviseurs et ne compte que trois petites prises d'air à l'avant destinées au rafraichissement de l'habitacle contre quatre sur les berlinettes.

Chris Amon, qui fait équipe avec Nino Vacarella, a préféré rouler à l'air libre et il n'aura qu'a s'en féliciter lorsque sa voiture prendra feu au bout des Hunaudières. Qualifiée en 12ème position sur la grille de départ avec un temps de 3'33"6, la numéro 20 pointe en 6ème place au premier passage, puis rapidement au 5ème rang.

Au cours de la 7ème heure, alors que la nuit est tombée sur le circuit, Chris Amon est victime d'une crevaison dans la courbe Dunlop. C'est le pire endroit pour crever car il faut alors parcourir presque un tour complet pour renter au stand. La pilote décide de remplacer sa roue avec l'outillage de bord et stoppe dans les Hunaudières. Malheureusement les piles de la lampe de poche sont à plat et c'est à la lueur des phares que le toujours malchanceux  Chris Amon tente de débloquer l'écrou. Mais au premier coup, la tête du marteau s'envole dans les fourrés.

Après une vaine recherche, il ne reste plus qu'à tenter de rejoindre le stand au ralenti. Mais le pneu déchiqueté arrache une canalisation d'essence qui prend feu et transforme la voiture en brasier au pied d'un poste de commissaires. L'incendie est rapidement éteint et les commissaires aidés des gendarmes chercheront vainement le pilote qui avait pu sauter en marche avant d'être touché par les flammes.

La Ferrari 330 P4 Scalextric C2641

Ferrari 330 P4 spyder en cours de construction

Ferrari 330 P4 spyder en cours de construction

Scalextric remet la Ferrari P4 à son catalogue 2005 mais uniquement en version berlinette. Pour réaliser la version découverte, la version jaune référence C2641 est utilisée. Cette voiture ayant donné ses roues au spyder 330 P3 de 1966, des roues Fly seront utilisées. Tout d'abord il faut supprimer les rétroviseurs et boucher les trous de fixation. Ensuite, la partie arrière est la plus délicate à réaliser. Il faut séparer de l'habitacle la partie arrière qui recouvre le moteur, la fixer sur la carrosserie et boucher soigneusement les joints au mastic. La grille d’aération du moteur est réalisée avec une pièce de récupération. Pour terminer, la découpe du toit et des parties vitrées ne pose par contre pas de difficultés. Le spyder possédait trois prises d'air à l’avant au lieu des quatre sur les coupés, l'impasse sera faite sur ce détail. L'énorme tête du pilote d'origine est remplacée par une version plus réaliste peinte aux couleurs de Chris Amon.

Ferrari 330 P4 - Scalextric C2787

Ferrari 330 P4 - Scalextric C2787

Sur la piste, les roues Fly et la pose d'un guide de type Ninco améliorent considérablement le comportement de la voiture. Le moteur transversal reportant la majorité du poids de la voiture sur l'arrière, il est nécessaire de placer un lest à la place de l'aimant pour bien équilibrer la voiture. Le moteur est souple et même sans atteindre des performances élevées, la belle Ferrari reste très agréable à piloter.

Une autre reproduction ...

Ferrari 330 P4 n°20 Racer Le Mans 1967

Ferrari 330 P4 n°20 Racer Le Mans 1967

Racer, fabricant italien, a mis à son catalogue la Ferrari 330P4 n°20 des 24 heures du Mans 1967 sous la référence RCR68. Moulés en résine et extrêmement détaillés, les modèles de Racer sont destinées aux collectionneurs exigeants. Equipés de moteurs et de transmissions Slot.it de haute qualité, ils sont à la fois très performants sur la piste et parfaitement fidèles à la réalité.

Ferrari 330 P4 châssis n° 0846