Ferrari 330 P4 #21

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #21 - Pilotes : Mike Parkes / Ludovico Scarfiotti- 2ème

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #21 - Pilotes : Mike Parkes / Ludovico Scarfiotti- 2ème

La Ferrari 330 P4 n°21 des 24 heures du Mans 1967

0858 est une Ferrari 330 P4 toute neuve que Mike Parkes et Ludovico Scarfiotti mènent pour sa première course à la seconde place aux 1000 km de Monza en ce printemps 1967. Après les 1000 Km de Spa, l'équipage anglo-italien retrouve sa voiture pour les 24 heures du Mans. Sans victoire à son palmarès, cette berlinette est pourtant la plus célèbre de toutes les P4. On lui doit d'avoir entretenu le suspense jusqu'au baissé du drapeau, même si lui était impossible d'aller chercher à la régulière la Ford MkIV victorieuse.

Placée en 7ème position sur la grille de départ avec un temps de 3'28"9, elle est la mieux placée dans le camp des rouges. Au début de la course, Scarfiotti joue la sagesse, alors que Parkes parvient à remonter à la 5ème place à la fin de la deuxième heure. Profitant durant la nuit des ennuis de MacLaren et de l'abandon d'Andretti, la numéro 21 s'installe solidement en 2ème position mais à 5 tours des leaders.Malgré les efforts de Parkes, des arrêts imprévus feront échouer la belle P4 à 4 tours de la Ford à l'arrivée.

Au lendemain des 24 heures, il fut souvent reproché à l'équipe Ferrari de ne pas avoir lancé plus tôt la numéro 21 à l'assaut de l'ultime bastion américain. Mais la vérité des chiffres est cruelle. La Ford valait 340 Km/h dans les Hunaudières contre 310/315 km/h pour la Ferrari, soit une avance de 15 minutes sur l'ensemble de la course correspondant exactement aux 4 tours de retard à l'arrivée. De plus les 17 arrêts de la Ford ne lui avait coûté que 36 minutes contre 42 minutes pour les 19 de la Ferrari. Enfin qui aurait pu prévoir que la moyenne de l'épreuve ferait un bon de plus de 16 km/h par rapport à celle enregistrée en 1966.

La Ferrari 330 P4 Scalextric C2641

Scalextric remet la Ferrari P4 à son catalogue 2005. Apparue en 1969 sous la référence C 16, cette nouvelle mouture est déclinée dans différentes versions P4 et 412P (P3/P4) des 24 heures du Mans 1967. La voiture est parfaite à tous points de vue ; peinture, décoration, accessoires... Les rétroviseurs carénés sont également fidèlement reproduits. Le moteur transversal dégage l'habitacle et permet de reproduire l'intérieur de façon très détaillée. Les sculptures des pneus sont fidèlement reproduites, de même que les "coffres à bagages" imposés par le règlement. Seuls les déflecteurs placés sous les phares n'étaient pas montés sur la voiture du Mans.

Ferrari 330 P4 - Scalextric C2641

Ferrari 330 P4 - Scalextric C2641

Le moteur transversal reporte la majorité du poids de la voiture sur l'arrière et il est nécessaire de placer un lest à la place de l'aimant pour équilibrer les masses et obtenir un comportement parfait sur la piste. La Ferrari est très équilibrée et efficace. Équipée de pneus plus adhérents que ceux d'origine, la belle P4 tient remarquablement sa place en course.

Une autre reproduction ...

Ferrari 330 P4 n°21 Racer Le Mans 1967

Ferrari 330 P4 n°21 Racer Le Mans 1967

Racer, fabricant italien, a mis à son catalogue la Ferrari 330P4 n°21 des 24 heures du Mans 1967 sous la référence RCR10. Moulés en résine et extrêmement détaillés, les modèles de Racer sont destinées aux collectionneurs exigeants. Équipés de moteurs et de transmissions Slot.it de haute qualité, ils sont à la fois très performants sur la piste et parfaitement fidèles à la réalité.

Ferrari 330 P4 châssis n° 0858