Porsche 907 #24 ‣1972

24 heures du Mans 1972 - Porsche 907 #24 - Pilotes : Peter Mattli / Herve Bayard / Walter Brun - 18ème

24 heures du Mans 1972 - Porsche 907 #24 - Pilotes : Peter Mattli / Herve Bayard / Walter Brun - 18ème

La Porsche 907 n°24 des 24 heures du Mans 1972

Encouragé par sa brillante 7ème place lors de l'édition 1971 avec la Porsche 907 031, André Wicky se présente avec quatre voitures aux 24 heures du Mans 1972. Seule la glorieuse 907 à moteur 2 litres prendra le départ. Elle est confiée au suisse Peter Mattli et au montagnard français Hervé Bayard. La 908 de Wicky étant non partante, Walter Brun qui deviendra une figure emblématique de l'endurance à l'époque des Porsche 962, sera le troisième pilote pour la course. Qualifiée en 24ème position avec un temps de 4'24"4, elle accuse son âge et est devancée par les barquettes 2 litres de la nouvelle génération, Chevron et Lola

Pointant en 20ème position après 5 heures de course, la 907 est retardée par un problème d'embrayage qui lui coûte plus d'une heure et la fait chuter en 34ème et avant-dernière position, devant la 908 de Poirot. Après deux nouveaux arrêts pour la même raison, la 907 perdra plus d'une heure dans la matinée en raison d'ennuis de boîte, un pignon de quatrième et un roulement d'arbre devant être changés. Malgré tout, elle couvrait suffisamment de distance pour être classée à la 18ème et dernière position.

La Porsche 907 SRC 00205

Slot Racing Company décline sa Porsche 907 dans cette version courte numéro 24 des 24 heures du Mans 1972. SRC a repris le moule des versions longues de 1967, mais la numéro 24 était équipée d'un 6 cylindres avec la turbine de refroidissent verticale. La partie visible du moteur avec ses 8 trompettes d'admission et sa turbine horizontale est donc totalement fausse.

La décoration est très fidèle et la finition irréprochable. Le moteur transversal dégageant l'intérieur permet un aménagement complet avec son pilote et son tableau de bord. Le double essuie-glace en photo-découpe est particulièrement réussi, mais aussi très fragile.

Porsche 907 SRC 00205

Porsche 907 SRC 00205

L'héritage de Fly se retrouve aussi dans la partie mécanique qui reste souvent approximative. Les roues et la couronne ne tournent pas toujours rond, les pneus frottent dans la carrosserie et il faut quelques heures de préparation avant de pouvoir faire rouler correctement la voiture.

Porsche 907 châssis n° 031

24 heures du Mans 1972 - Porsche 907 #24 - Pilotes : Peter Mattli / Herve Bayard / Walter Brun - 18ème