Porsche 908/03 #5 ‣1972

24 heures du Mans 1972 - Porsche 908/3 #5 - Pilotes : Juan Fernandez / Francesco Torredemer / Eugenio Baturone - Abandon

24 heures du Mans 1972 - Porsche 908/3 #5 - Pilotes : Juan Fernandez / Francesco Torredemer / Eugenio Baturone - Abandon

La Porsche 908/3 n°5 des 24 heures du Mans 1972

La Porsche 9080/3 013 est une ex-Gulf et la dernière des 908/3 construite. L'évolution de la 908/2 en une voiture de troisième génération a été dirigée par Manfred Bantle qui a créé une voiture conçue pour le Championnat d'Europe de montagne. La boîte de vitesses a été montée en avant du différentiel, le moteur déplacé et le cockpit avancé. Le poids a été considérablement diminué grâce à des éléments de suspension en titane, des disques de frein perforés et de nombreuses autres pièces allégées.

Treize châssis 908/3 ont été produits, et la plupart de ceux qui ont survécu à la saison 1971 ont été vendus à des concurrents privés, dont Juan Fernandez. Engagée pour les 24 heures sous les couleurs de l'Escuderia Montjuich, Juan Fernandez fera équipe avec Francesco Torredemer  et Eugenio Baturone, deux pilotes espagnols qui débutent au Mans.

Comme toutes les 908, elle est equipée de freins ATE et d'amortisseurs Bilstein, fabriqués sous licence De Carbon. La 908 barcelonaise est chaussée en Goodyear, mais elle va devoir évoluer en mixtes, les slicks n'étant pas disponibles en 13 pouces. Outre un déficit de performance, ce handicap nécessitera des changements plus fréquents

Qualifiée en 14ème position avec un temps de 4'16"9, elle n'est séparée que d'un peu plus d'une seconde de la meilleure des Porsche 908. Conservant sa place au premier tour, Fernandez n'est plus qu'un lointain 45ème au terme de la première heure. Bien menée, la Porsche est remontée en 13ème position a la 9ème heure.

II faut toutefois attendre le dernier quart de la course pour la voir progresser à nouveau, jusqu'au 8ème rang. Après l'abandon de Jabouille dans la dernière heure, la 7ème place est en vue. Malheureusement, suite à un problème de roulement de roue, la Porsche jaune et verte va sortir de la route dans la Courbe Dunlop, non loin de l’arrivée provoquant son abandon.

Cette voiture aura une très longue carrière en compétition puisqu'elle participera aux 24 heures du Mans sans interruption jusqu'en 1976. Son meilleur classement sera une cinquième place en 1973. Elle reprendra du service en 1981 équipée d'un moteur turbo mais sera détruite aux 1000 km du Nürburgring dans l'accident qui sera fatal au pilote suisse Herbert Müller.

La Porsche 908/03 Fly 88281

Fly décline sa Porsche 903/03 dans cette version n°5 des 24 heures du Mans 1972. La forme de la voiture est parfaitement reproduite et la décoration fidèle jusqu'au casque de Juan Fernandez.

Le moule étant identique aux autres 908/03 dépourvues de phares, ceux ci sont juste figurés à l'aide d'une décalcomanie. Si le rétroviseur est correctement peint en rouge, il devrait être placé sur l'aile avant droite et un second manque à gauche du cockpit. Le moteur transversal dégageant l'intérieur permet un aménagement complet avec son pilote, son tableau de bord et l'extincteur.

Porsche 908/03 Fly 88281

Porsche 908/03 Fly 88281

Une fois l'aimant retiré, le moteur transversal présente l'inconvénient de délester l'avant et il est nécessaire de placer un lest derrière les roues avant pour équilibrer les masses et obtenir un bon comportement. Sur la piste la Porsche roule correctement mais ce n'est qu'après une bonne préparation que la voiture pourra vraiment être digne de son glorieux modèle.

Une autre reproduction

Porsche 908/3 n°5 NSR Le Mans 1972
Porsche 908/3 n°5 NSR Le Mans 1972

NSR, la marque italienne, constructeur de voitures de slot à hautes performances a reproduit en 2019 la Porsche 908/3 dans sa livrée verte et jaune numéro 5. La carrosserie est bien reproduite, la décoration fidèle, et le châssis surbaissé ne pénalise pas trop l'aspect de la miniature. La partie arrière est traitée avec une extrême simplicité laissant entrevoir toute la mécanique. Cette voiture trouvera plutôt sa place sur la piste que dans une vitrine.

Porsche 908/03 châssis n° 013

24 heures du Mans 1972 - Porsche 908/03 #5 - Pilotes : Juan Fernandez / Francesco Torredemer / Eugenio Baturone - Abandon