Ford MkIV #1 ‣1967

24 heures du Mans 1967 - Ford MkIV #1 - Pilotes : Dan Gurney / Anthony Joseph Foyt - 1er

24 heures du Mans 1967 - Ford MkIV #1 - Pilotes : Dan Gurney / Anthony Joseph Foyt - 1er

La Ford MkIV n°1 des 24 heures du Mans 1967

GT40 J-05 est la Ford MkIV de la légende et de tous les excès. Pilotée par Dan Gurney et A.J. Foyt, la Ford rouge va écraser les 24 heures du Mans de toute sa puissance et de sa régularité. En tête dès la seconde heure de course, elle va garder le commandement sans faiblir jusqu'à l'arrivée, battant par la même occasion le record de la plus longue distance parcourue : plus de 5200 km à 218 km/h de moyenne! En résumé, la voiture parfaite. Sauf pour Dan Gurney qui se trouva bien à l'étroit dans son cockpit, même après avoir fait aménager un bossage sur le pavillon pour loger ses 195 centimètres.

Victoire au Mans 1967

Victoire au Mans 1967

Qualifié en 9ème position avec un temps de 3'29"8, Dan Gurney s'installe rapidement en deuxième position et son équipier Fyot s'empare du commandement à l'issue des premiers ravitaillements. L'avance de le Mk IV rouge ne cesse d'augmenter au fil des tours et tout le monde s'attend à ce que "lièvre" casse. Au contraire, la numéro 1 ne connaîtra aucun ennui, hormis lorsque Fyot rentrera au stand au bord de la panne sèche suite à à une erreur de panneautage. Vers 10 heures, deux arrêts pour renforcer les attaches du capot arrière, feront fondre l'avance du leader à 2 tours. C'est finalement avec 4 tours d'avance sur la Ferrari numéro 21 que Fyot franchi la ligne d'arrivée en pulvérisant le record de la distance.

Dan Gurney et Anthony Joseph Foyt, les gagnants de la course du siècle

Dan Gurney et Anthony Joseph Foyt, les gagnants de la course du siècle

Au lendemain du triomphe, les voitures numéro 2, 3 et 4 sont préparées par Ford pour une tournée promotionnelle. Elles sont repeintes en rouge et équipées d’une bulle de toit pour ressembler à la lauréate. Après ces modifications, seuls les numéros de séries (J-05, J-06, J-07 et J-08) permettent encore de différencier les quatre autos.

En 1991, le collectionneur new-yorkais James Glickenhaus s’offre la voiture victorieuse réputée être J-06 : " En 1991, j’ai acquis le châssis victorieux qui était le J6 selon Ford. " Peu de temps après, quelques indices le font douter quant à la véracité des archives du constructeur. " J’ai inspecté le châssis J-05 exposé au musée Ford de Detroit. J’ai remarqué la position très basse du siège… Comme si les mécaniciens l'avait modifiée pour recevoir le grand Dan Gurney. J’ai par ailleurs noté la présence d’une fissure sur le nez au niveau du radiateur… Coïncidence, les photos d’époque montrent un mécanicien portant une bouteille de Champagne assis sur la voiture victorieuse à cet endroit précis ! ".

Plus tard, en examinant attentivement sa propre auto, James Glickenhaus lève définitivement le doute. " Ma Mk IV porte les traces des réparations réalisées consécutivement à l’envol du capot arrière dont fut victime Bruce McLaren pendant la course. Ma voiture n’est pas la rouge victorieuse mais la jaune classée quatrième ". S’il a rendu à sa Ford sa livrée jaune initiale , le propriétaire a décidé de ne pas retirer la fameuse bulle de toit, considérant qu’elle appartenait à l’histoire.

Ford MkIV J-05 - Henry Ford Museum

La Ford MkIV J-05 exposée au Henry Ford Museum

La Ford MkIV Scalextric  C3892A

A l'occasion du 50ème anniversaire de la victoire de Ford aux 24 heures du Mans 1967, Scalextric enrichi son catalogue de la Ford MkIV victorieuse. Si la forme est à peu près juste, certains détails sont maladroitement traités comme le bossage sur le toit ou les énormes pneus arrière. La tête du pilote est également toujours aussi disproportionnée. Les papillons de serrage des roues sont bien rouges du coté gauche mais devraient être bleus du coté droit.

La peinture est de bonne facture, les rétroviseurs bien positionnés et la décoration fidèle sauf pour les pastilles jaunes et rouges indiquant la matière de la carrosserie qui ont été oubliées. Le moteur longitudinal empêche la reproduction d'un intérieur complet contrairement aux autres Ford GT40 produites par Scalextric.

Ford MkIV Scalextric C3892A

Ford MkIV Scalextric C3892A

Équipée d'un moteur Slim Inline, la voiture roule honnêtement sur la piste mais la recherche de la performance n'est visiblement pas la préoccupation de Scalextric. La voiture est très rigide, aucun réglage n'est possible et les énormes pneus arrière ne peuvent pas être changés pour les modèles plus adhérents.

Le coffret Scalextric Legends 1967 Le Mans Triple Pack C3892A

Scalextric C3892A Legends 1967 Le Mans Triple Pack

Scalextric C3892A Legends 1967 Le Mans Triple Pack

Pour célébrer les 50 ans de la fameuse course du Mans de 1967 remportée par Ford, Scalextric a mis à son catalogue le Triple Pack Le Mans Legends qui regroupe dans le désordre les voitures arrivées aux trois premières places de la course. Ce pack limité à 2000 exemplaires comprend deux Ferrari 330P4 numéro 21 et 24 déjà connues et la nouvelle Ford MkIV sortie en 2017 pour l'occasion et seulement disponible dans ce coffret. Une carte illustrée par un montage photo du départ de la course atteste du numéro du coffret.

Trois autres reproductions

Coffret NSR set 04, Ford MkII 24H du Mans 1966 - Ford MkIV 24 H du Mans 1967

Coffret NSR set 04 - Ford MkII 1966 et MkIV 1967

NSR regroupe dans un coffret les deux Ford gagnantes des 24 heures du Mans 1966 et 1967 qui vont mettre un terme à six années consécutives de règne pour Ferrari au Mans. Même si les reproductions restent imparfaites, NSR a fait des efforts et modifié aussi bien le moule de la Ford MkII pour insérer les phares supplémentaires absents des précédents modèles, que celui de la MkIV pour y ajouter le bossage sur le toit. La boîte est joliment présentée et illustrée et met bien en valeur les deux voitures

Ford MkIV n°1 Le Mans Miniatures Le Mans 1967

Ford MkIV n°1 Le Mans Miniatures Le Mans 1967

Le Mans Miniatures, fabricant français, a mis à son catalogue la Ford MkIV n°1 des 24 heures du Mans 1967 sous la référence 132001. Moulés en résine et extrêmement détaillés, les reproductions de Le Mans Miniatures sont plus destinées aux collectionneurs qu'aux rouleurs car elles sont bien moins performantes sur la piste que leurs concurrentes de chez NSR.

Ford MkIV n°1 MRRC Le Mans 1967

Ford MkIV n°1 MRRC Le Mans 1967

MRRC a mis à son catalogue, avant de passer sous contrôle allemand, la Ford MkIV n°1 des 24 heures du Mans 1967 sous la référence MC12008. La forme est juste et fine, la décoration complète et les roues très réussies. Comme toujours chez MRRC, sur la piste la voiture est rapide mais dépourvue de frein et le châssis extrêmement rigide ne permet pas d'obtenir une bonne tenue de route.

Ford MkIV châssis n° J-05

24 heures du Mans 1967 - Ford MkIV #1 - Pilotes : Dan Gurney / Anthony Joseph Foyt - 1er