Ferrari 330 P4 #19

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #19 - Pilotes : Günther Klass / Peter Sutcliffe - Abandon

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 330 P4 #19 - Pilotes : Günther Klass / Peter Sutcliffe - Abandon

La Ferrari 330 P4 n°19 des 24 heures du Mans 1967

Quatrième Ferrari 330 P4 construite, 0860, arrive neuve aux essais des 24 heures du Mans 1967. Tout commence mal car lors de la seconde séance d'essais, Günther Klass endommage gravement la voiture en sortant de la route avant Maison Blanche après avoir été gêné par la Ferrari P2 du NART. Les mécaniciens faisant toujours des miracles, la berlinette est réparée à temps pour la course.

Qualifiée en 11ème position avec un temps de 3'33"5, elle devance la voiture de Amon/Vaccarella d'un dixième.Roulant prudemment, la numéro 19 gagne régulièrement des places et est 8ème au premier quart de l'épreuve. Elle ne subit qu'un seul arrêt non prévu pour réparer un éclairage de numéro. Bien que tournant moins vite que la 21 dont elle ménageait les arrières, l'accrochage des Ford lui permet de pointer 6ème à la mi-course. 4ème peu avant 11 heures, et alors qu'il roulait presque côte à côte avec la P4 de Mairesse/Beurlys, Klass doit renoncer suite à la rupture de l'axe de la pompe à injection.

La Ferrari 330 P4 Scalextric C16

Scalextric met la Ferrari 330 P4 à son catalogue en 1969. La conception de la voiture est extrêmement simple et robuste. Les astucieux assemblages se font par emboîtements sans aucune vis. La voiture est constituée de seulement trois pièces principales: la carrosserie, la partie vitrée, le support moteur. Cette simplicité a permis à de nombreux exemplaires de survivre jusqu'à nos jours.
Pour l'époque, la reproduction est plutôt fidèle. La gravure est fine et détaillée à l'exception des bavures laissées par les différentes parties du moule bien visibles sur la photo. Seule la partie avant avec des phares trop petits et des ailes trop hautes, n'est pas conforme à la réalité. Pour réaliser la version des 24 heures du Mans, il faut retirer l'ancienne décoration (souvent très abîmée), et ajouter les numéros de course et les autocollants publicitaires. Quelques touches de peinture noire et argent permettent également de renforcer le réalisme.

Ferrari 330 P4 - Scalextric C16

Ferrari 330 P4 - Scalextric C16

Sur la piste la Ferrari P4 est très rapide grâce à son puissant moteur Johnson et son poids plume. Le freinage et le guidage ne sont pas aussi performants que sur les modèles récents de slot racing, mais pour un jouet de plus de 40 ans, la P4 Scalextric procure encore de bonnes sensations à son pilote.

Une autre reproduction ...

Ferrari P4 n°19 Anni-Mini Le Mans 1967

Ferrari P4 n°19 Anni-Mini Le Mans 1967

En marge de son activité de distribution, le magasin parisien spécialisé Anni-Mini sort en 2006 sur base Scalextric, une petite série de Ferrari P4 et 412P reproduisant les voitures des 24 heures du Mans 1967. Très proche de la n°21, la décoration de la n°19 est simple à reproduire. Quelques stickers sont à déplacer et le numéro doit être bien sûr être modifié.

Des P4 de toutes les couleurs

Ferrari P4 Scalextric C16

Ferrari P4 Scalextric C16

La Ferrari P4 Scalextric a été produite simultanément en France et en Angleterre de 1969 à 1974. La rouge foncé et la jaune sortent de l'usine de Calais, alors que la bleue et la rouge clair ont été fabriquées à Margate. Les rouges sont faciles à trouver, la bleue moins courante, la jaune est la plus rare.

Ferrari 330 P4 châssis n° 0860