Ford GT40 #59 ‣1966

24 heures du Mans 1966 - Ford GT40 #59 - Pilotes : Skip Scott / Peter Revson - Abandon

24 heures du Mans 1966 - Ford GT40 #59 - Pilotes : Skip Scott / Peter Revson - Abandon

La Ford GT40 n°59 des 24 heures du Mans 1966

La Ford GT40 1038 est la seconde GT40 engagée par Essex Wire l'écurie fondée par Skip Scott et soutenue par Essex Wire Corporation, société fabriquant des câblages électriques dont Ford était le plus gros client. Partageant le volant avec Peter Revson, Skip Scott qualifie la numéro 59 en 13ème position avec un temps de 3'40"2, précédent l'autre GT40 numéro 60 de l'équipe d'une place sur la grille.

Auteur d'un départ canon, Skip Scott entre en seconde position dans la courbe Dunlop. Treizième à la fin de la première heure, la Ford blanche et rouge prend la tête de la catégorie "Sport" suite à l'abandon de la GT40 de Johen Rindt. Remontant progressivement au fil des abandons, l'équipage américain pointe à une brillante cinquième position à la mi-course. Hélas, au petit matin, peu avant 7 heures, et après 15 heures de course, la voiture est abandonnée au bord du circuit, moteur cassé.

La Ford GT40 Scalextric C2578A

Apparue au catalogue 2003, Scalextric remet la GT40 à son catalogue. Abandonnée au début des années 70, cette nouvelle mouture déclinée dans les versions des 24 heures du Mans 1966, 1968 et 1969 est fabriquée sur les standards des miniatures statiques. La voiture est réussie ; peinture, décoration, accessoires, roues... Cette version numéro 59 a été produite seulement à 5000 exemplaires en 2004 en version sport. La réplique est fidèle sauf pour le drapeau américain stylisé sur le capot avant vu en course et qui a été oublié et le bouchon de réservoir gauche qui n'existe pas en réalité.

Ford GT40 - Scalextric C2578A

Ford GT40 - Scalextric C2578A

Sur la piste, le moteur Scalextric Sport Mabucchi SP à 18000 tours/minute rend la voiture très vive. Les pneus sculptés manquent d'adhérence et l'avant très léger à tendance à faire désloter la voiture. Avec des pneus plus adhérents et un lestage adéquate, la GT40 fait preuve de bonnes performances sans toutefois égaler celles de la GT40 de Fly.

Les deux voitures du team Essex Wire réunies - Scalextric et Fly

Les deux voitures du team Essex Wire réunies - Scalextric et Fly

Ford GT40 châssis n° 1038