Ferrari 330 P3 #21

24 heures du Mans 1966 - Ferrari 330 P3 #21 - Pilotes : Lorenzo Bandini / Jean Guichet - Abandon

24 heures du Mans 1966 - Ferrari 330 P3 #21 - Pilotes : Lorenzo Bandini / Jean Guichet - Abandon

La Ferrari 330 P3 n°21 des 24 heures du Mans1966

La Ferrari 330 P3 0844 numériquement première, n'a été engagée qu'après ses sœurs 0846 et 0848 car chez Ferrari, la chronologie des numéros de châssis n'est pas toujours respectée. Elle arrive complètement neuve pour les 24 heures du Mans. Pour la différentier de l'autre berlinette P3 numéro 20, elle arbore deux bandes blanches sur l'aile avant droite. Confiée aux deux anciens vainqueurs Lorenzo Bandini (1963) et Jean Guichet (1964), elle est qualifiée en 8ème position avec un temps de 3'34"4 à moins de 4" de la pôle position de Dan Gurney.Parti lentement, Jean Guichet pointe en 15ème position au premier tour.

Rapidement la numéro 21 remonte en 5ème place, position qu'elle conserve jusqu'en début de soirée. C'est à ce moment que les ennuis commencent et que 0844 perd le contact avec le groupe de tête. Sept minutes sont perdues à cause d'ennuis de boîte, puis Jean Guichet fait un tête à queue au Tertre Rouge sous l'averse de la nuit et abîme la suspension arrière. Une canalisation de freins rompue fait chuter la voiture à la 12ème place à la 12ème heure à plus de 18 tours des leaders. Malgré la fraîcheur de la nuit, la boîte, l'embrayage et le moteur chauffent anormalement et la Ferrari roule de plus en plus lentement. L'agonie de la dernière P3 encore en course s'achèvera officiellement à 8h25 : joint de culasse claqué.

La Ferrari 330 P3 Racer RCR41 A

Les voitures Racer sont des modèles exclusifs créés pour les collectionneurs. Moulées en résine, extrèmement détaillées et fabriquées à la main, elles représentent le très haut de gamme des voitures de slot racing. La partie mécanique est construite autour d'un châssis en plastique, de jantes en aluminium, d'un moteur et d'une transmission Slot.it.

Ferrari 330 P3 - Racer RCR41 A

Ferrari 330 P3 - Racer RCR41 A

Les proportions des voitures Racer sont souvent déformées par rapport à la réalité. Elles sont plus larges, plus basses, et l'échelle est plus proche du 1/30ème. Néanmoins, la finition est remarquable, la peinture profonde et très brillante, les pièces photo-découpées nombreuses et la décoration très exacte. Sur la piste, l'épaisseur de la résine en font des voitures lourdes et peu maniables, mais c'est surtout le prix élevé de ces miniatures qui interdit toute tentative d'aller chercher la "limte".

Ferrari 330 P3 châssis n° 0844