Ferrari 365 GTB/4 #38 ‣1972

24 heures du Mans 1972 - Ferrari 365 GTB4 #38 - Pilotes : Jean-Pierre Jarier / Claude Buchet - 9ème

24 heures du Mans 1972 - Ferrari 365 GTB4 #38 - Pilotes : Jean-Pierre Jarier / Claude Buchet - 9ème

La Ferrari 365 GTB/4 n°38 des 24 heures du Mans 1972

Construite à l'origine comme une voiture de route, la Ferrari 365 GTB/4 "Daytona" numéro 13855 a été convertie aux spécifications Groupe 4 pour Luigi Chinetti's du North American Racing Team (N.A.R.T.) par Sport-Auto à Modène dans la première moitié de 1972.

Pour les 24 heures du Mans, la voiture est confiée à Claude Buchet et Jean-Pierre Jarier qui débute au Mans. Aux essais, la numéro 38 est qualifiée en 25ème position avec un temps de 4'24"7 à trois secondes de la meilleure "Daytona".

Très bien partie, la "Daytona" du N.A.R.T. pointe déjà en 16ème position à la fin de la première heure. Vers 20 heures, une opération de changement de plaquettes de freins va couter 13 minutes et faire plonger la voiture au classement. 

Repartie en 33ème position, la suite de la course fut limpide et la ligne d'arrivée franchie en 9ème position avec 9 tours de retard sur la 365 GTB/4 numéro 39 gagnante de la catégorie GT.

La Ferrari 365 GTB/4 Fly A0654

Fly décline sa superbe Ferrari 365 GTB/4 dans cette version des 24 heures du Mans 1972. A l'époque de sa sortie, Fly a frappé un grand coup avec cette reproduction ultra précise pour un modèle de slot racing.

Il serait trop long d'énumérer tous les détails qui font de cette voiture un modèle exceptionnel. Même les attaches capots sont reproduits en photodécoupe. On peut juste reprocher un habitacle trop aplati et un essuie-glace un peu massif.

Ferrari 365 GTB/4 Fly A0654

Ferrari 365 GTB/4 Fly A0654

Sur la piste, une fois l'aimant retiré, le moteur avant présente l'inconvénient de délester le train arrière et il est nécessaire de placer un lest pour équilibrer les masses et obtenir un comportement correct sur la piste. La Ferrari roule correctement et seule la crainte de casser cette belle voiture modère les ardeurs du pilote.

Ferrari 365 GTB/4 châssis n° 13855

24 heures du Mans 1972 - Ferrari 365 GTB4 #38 - Pilotes : Jean-Pierre Jarier / Claude Buchet - 9ème