Ferrari 412P #25

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 412P #25 - Pilotes : Pedro Rodriguez / Giancarlo Baghetti - Abandon

24 heures du Mans 1967 - Ferrari 412P #25 - Pilotes : Pedro Rodriguez / Giancarlo Baghetti - Abandon

La Ferrari 412P n°25 des 24 heures du Mans 1967

Déjà vue au Mans en 1966 sous la forme de berlinette P3, la Ferrari 412P 0844 retrouve la piste mancelle modifiée aux spécifications P4 mais équipée d'un moteur à deux soupapes par cylindres alimenté par une batterie de six carburateurs Weber. La boîte de vitesses ZF, qui a posé des problèmes en début de saison, est remplacée par une boîte Ferrari à 5 rapports. Le moteur développe 420 chevaux au lieu des 450 de la P4. Cette voiture du type P3/P4 prend la désignation officielle de 412P pour la saison 1967.

Préparée par l'usine comme l'ensemble des 412P et P4, elle est engagée par Luigi Chinetti sous les couleurs habituelles du NART (North American Racing Team), blanc à bandes bleues. Les numéros blancs sur fond bleu foncé vus aux essais seront déclarés non conformes au règlement et seront remplacés pour la course par de classiques numéros noirs. Confiée à Pedro Rodriguez et Giancarlo Baghetti, elle se qualifie comme la meilleure des 412P en 8ème position avec un temps de 3'29"4.

Après un départ canon et malgré une portière mal fermée, Pedro Rodriguez attaque la courbe Dunlop en seconde position. Leader du peloton des Ferrari, il pointe en sixième position après une heure de course prenant résolument la tête de la croisade anti Ford. Moins rapide que son équipier, Baghetti perd quatre places à la fin de la deuxième heure. En début de soirée, les températures dépassent la normale et la n°25 doit s'arrêter longuement à son stand pour vérifier le circuit de refroidissement. Tombée au 17ème rang et bien que ménagée par ses pilotes, elle remonte à la 12ème place. Malheureusement, les problèmes de surchauffe persistent et la 412P doit stopper définitivement à 1h50. Convertie en barquette CanAm, 0844 termine la saison 1967 aux États Unis sans pouvoir lutter contre les surpuissantes Lola et MacLaren.

La Ferrari 412P Scalextric C2918

Scalextric remet la Ferrari P4 à son catalogue 2005. Apparue en 1969 sous la référence C 16, cette nouvelle mouture est déclinée dans différentes versions P4 et 412P (P3/P4) des 24 heures du Mans 1967. La voiture est parfaite à tous points de vue ; peinture, décoration, accessoires, roues peintes en bleu pour ne pas les confondre avec celles des P4 de dimensions différentes, rétroviseurs non intégrés contrairement aux P4... Le moteur transversal dégage l'habitacle et permet de reproduire l'intérieur de façon très détaillée.

Ferrari 412P - Scalextric C2918

Ferrari 412P - Scalextric C2918

Les sculptures des pneus sont fidèlement reproduites, de même que les "coffres à bagages" imposés par le règlement.Une fois l'aimant retiré, la Ferrari est très équilibrée et efficace. Le moteur transversal reporte la majorité du poids de la voiture sur l'arrière et il est nécessaire de placer un lest à l'avant pour équilibrer les masses et obtenir un comportement parfait sur la piste. Équipée de pneus plus adhérents que ceux d'origine, la belle 412P tient remarquablement sa place en course.

Une autre reproduction ...

Ferrari 412P n°25 Racer Le Mans 1967

Ferrari 412P n°25 Racer Le Mans 1967

Racer, fabricant italien, a mis à son catalogue la Ferrari 412P numéro 25 des 24 heures du Mans 1967 sous la référence RCR05. Moulés en résine et extrêmement détaillés, les modèles de Racer sont destinées aux collectionneurs exigeants. Équipés de moteurs et de transmissions Slot.it de haute qualité, ils sont à la fois très performants sur la piste et parfaitement fidèles à la réalité.

Ferrari 412P châssis n° 0844