Maserati 151/2 #2 ‣1963

24 heures du Mans 1963 - Maserati 151/1 #2- Pilotes : André Simon / Lucky Casner- Abandon

24 heures du Mans 1963 - Maserati 151/1 #2- Pilotes : André Simon / Lucky Casner- Abandon

La Maserati 151/2 n°2 des 24 heures du Mans 1963

La Maserati 151 est née de la volonté et de la détermination du colonel John Horace Simone. Lieutenant-Colonel dans l'US Air Force, héros de la seconde guerre mondiale,  il était apprécié dans le monde du sport automobile. Il avait couru de 1951 à 1954, d'abord au volant d'une Jaguar XK120, puis d'une Jaguar C et enfin d'une Maserati A6GCS. A la fin de l'année 1954, il renonçait à la compétition après avoir été sérieusement brûlé dans un accident survenu sur le circuit de Marrakech au volant de son A6GCS.

Associé à Jean Thépenier dans l'Agence Maserati-France, il réussi avec Briggs Cunningham, importateur de la marque italienne aux USA, à convaincre le Dottore Ingeniere Giulio Alfieri de se mettre à la planche à dessin pour créer une nouvelle voiture pour les 24 Heures du Mans 1962. Ce sera la Tipo 151 une berlinette à moteur 4 litres placé à l'avant dont le premier exemplaire fût destiné à Maserati-France (châssis 151-002), les deux autres à Cunningham (151-004 et 006).

Après un début de course brillant, aucune des trois 151 engagées en 1962 ne vit le drapeau à damier.  A la suite d'une cure de jouvence à Modène sous la direction technique du jeune Gianpaolo Dallara, la 151 de Maserati France revient au Mans en 1963 pour les essais préliminaires d'avril. Elle est allégée, équipée d'un nouveau moteur V8 de 5 litres à injection de 430 chevaux et d'une carrosserie sur laquelle un gros travail a été effectué pour améliorer l'aérodynamisme. Les échappements sont carénés dans les bas de caisse et le montage du système d'injection a permis de supprimer la bosse du capot. Pour la course, la voiture est impressionnante dans sa robe rouge ceinte d'une double écharpe bicolore. La berlinette dénommée désormais Tipo 151/2 est prête à donner l'assaut à la citadelle Ferrari.

Elle est confiée à l'expérimenté André Simon, ancien pilote Delahaye, Gordini, Ferrari et Mercedes-Benz, et à Lucky Casner, le fondateur de l'écurie Camoradi,  invité à par le Colonel Simone. Qualifiée en 6ème position avec un temps de 3'56"2, la Tipo 151 est la plus rapide dans les Hunaudières avec une vitesse mesurée à plus de 291 km/h.

Retardé au départ par une portière qui refusait de s'ouvrir, joints de caoutchouc collés, André Simon va prendre le commandement dès le premier tour, poursuivi par les Ferrari de Rodriguez et Surtees. Il mène la course pendant près de 2 heures, donnant ainsi aux pilotes Ferrari l'opportunité d'admirer l'arrière de la T151/2. Lorsqu'à 17 h 53 André Simon passe le relais à Lucky Casner, le Colonel Simone est serein tant la voiture semble à l'aise, tournant sans forcer en tête de la course.

Malheureusement 12 tours plus tard, au freinage de Mulsanne, au bout de la ligne droite des Hunaudières, la boîte de vitesse se bloque en seconde, peut-être à la suite d'une erreur de Casner dans l'ordre de rétrogradage des vitesses. La réparation possible aurait duré deux heures : le Colonel Simone est obligé de jeter l'éponge.

La Maserati 151/2 MMK MMK27

La Maserati 151/2 de MMK a été produite sous forme d'un modèle prêt à rouler en série limitée à 250 exemplaires. La peinture, les roues en aluminium, le châssis spécifique, les décalcomanies, tout respire la qualité. Le modèle est reproduit dans la version des essais des 24 heures du Mans 1963. Pour la course, le panneau arrière était dépourvu des bandes bleues et rouges et des ouvertures supplémentaires avaient été créés sous les vitres latérales.

Maserati 151/2 MMK - MMK27

Maserati 151/2 MMK - MMK27

La reproduction est particulièrement fidèle et les lignes baroques de la Maserati 151/2 sont parfaitement restituées. Sur la piste, le poids de la carrosserie en résine plaque la voiture au sol et la mécanique bien ajustée permet de la faire évoluer efficacement.

Maserati 151 Le Mans 1963 et 1964

La Maserati 151 #002 versions Le Mans 1964 et 1963

Maserati 151/2 châssis n° 002

24 heures du Mans 1963 - Maserati 151/2 #2- Pilotes : André Simon / Lucky Casner- Abandon