Ferrari 250P #21 ‣1963

24 heures du Mans 1963 - Ferrari 250P #21 - Pilotes : Ludovico Scarfiotti / Lorenzo Bandini - 1er

24 heures du Mans 1963 - Ferrari 250P #21 - Pilotes : Ludovico Scarfiotti / Lorenzo Bandini - 1er

La Ferrari 250P n°21 des 24 heures du Mans 1963

Première Ferrari à moteur V12 arrière, la 250P révèle d'emblée un potentiel prometteur, affichant des qualités routières phénoménales. Troisième voiture construite, 0814 débute aux essais d'avril au Mans en battant le record du tour comme ses deux sœurs d'écurie. C'est sous ce numéro de châssis que la voiture sera engagée pour la course. Pourtant ce n'est pas la même voiture qui s'aligne sur la ligne de départ. 

En mai 1963, le châssis 0814 est envoyé en Allemagne pour participer à la course de 1 000 kilomètres du Nürburgring. La voiture est gravement endommagée lors d'un accident survenu pendant une séance d’entraînement et réexpédiée à l'usine pour être remise en état. Avant la course et l’accident survenu au Nürburgring, Ferrari avait déjà envoyé tous les documents à l’Automobile Club de l’Ouest, inscrivant officiellement trois nouvelles 250 P numéros 0810, 0812 et 0814. À l'approche des 24 Heures du Mans, il est devenu évident que les réparations de 0814 ne seront pas terminées à temps. Plutôt que de laisser un de ses engagements inutilisé, Ferrari décide de "transférer" l’identité de 0814 à 0816. Inscrite sous le numéro 0814, c’est en fait 0816 qui est envoyée en France pour participer à la course.

Classée 2ème sur la ligne de départ avec un temps de 3'51''3, elle pointe à 4 dixièmes de la pôle position de Pedro Rodriguez et de sa vieille 330 TRI/LM à moteur avant gagnante en 1962. Après une heure de course, Bandini est seulement cinquième mais gagne régulièrement des places pour atteindre la seconde position vers 20 heures.

Victoire au Mans 1963

Victoire au Mans 1963

Scarfiotti/Bandini semblent assurés de la deuxième place lorsqu'à 10h45 la 250P de Mairesse s'enflamme au Tertre Rouge à la suite de son ravitaillement. N'ayant d'autre solution que de jeter sa voiture contre les fascines, Willy parvient à s'extirper du cockpit en dépit de ses brûlures. La numéro 21 hérite alors de la tête de la course avec plus d'une heure d'avance sur ses poursuivants.
Les dernières heures de course ne sont alors plus qu'une formalité. Au baissé du drapeau, à 16 heures, la Ferrari 250P aura pour la première fois franchi la barre des 4 500 km et des 190 Km/h de moyenne. Victorieuse à l'indice de performance, c'est également la première victoire d'une voiture à moteur arrière et la première d'un équipage cent pour cent italien.

La Ferrari 250P Super Shells S34

Les kits Super Shells ont toujours été livrés sans motorisation qui devait être acquise séparément. La carrosserie est moulée en nylon particulièrement robuste. La forme générale est exacte, on peut reprocher l'avant un peu court et un curieux bossage sur le capot arrière.

Ferrari 250P Super Shells S34

Ferrari 250P Super Shells S34

Ce modèle est équipé non pas du châssis Super Shells mais d'un modèle MRRC "Sebring" moderne et de roues à rayons Cartrix. Pour réaliser la version des 24 heures du Mans 1963, il suffit de poser les numéros de course et les insignes Ferrari. L'ajout de quelques accessoires comme des bouchons de réservoir, des feux arrière et des echappements améliore le réalisme de la voiture.

Si l'on veut être très précis, la numéro 21 est la seule 250P à ne pas être équipée de l'embrayage en bout de boîte. Le bossage supportant l'immatriculation sur  le panneau arrière ne devrait donc pas être présent.

Deux autres reproductions ...

Ferrari 250P n°21 MRRC Le Mans 1963

Ferrari 250P n°21 MRRC Le Mans 1963

Produite depuis les années 60 en kit ou prête à rouler la Ferrari 250P de MRRC est une voiture dont la finition est remarquable pour son époque de création. La ligne est fidèle, et reproduite finement dans un plastique dur teinté dans la masse. La décoration réalisée par des autocollants et rehaussée par des pièces chromées et translucides rapportées rend ce modèle très réaliste. Seuls les phares et les roues imitant les rayons ne sont plus aux standards actuels.

Ferrari 250P n°21 Racer Le Mans 1963

Ferrari 250P n°21 Racer Le Mans 1963

Racer, fabricant italien, a mis à son catalogue la Ferrari 250P numéro 21 des 24 heures du Mans 1963 sous la référence RCR58A. Moulés en résine et extrêmement détaillés, les modèles de Racer sont destinées aux collectionneurs exigeants. Équipés de moteurs et de transmissions Slot.it de haute qualité, ils sont à la fois très performants sur la piste et parfaitement fidèles à la réalité.

Ferrari 250P châssis n° 0816

24 heures du Mans 1963 - Ferrari 250P #21 - Pilotes : Ludovico Scarfiotti / Lorenzo Bandini - 1er