Ford MkII #4 ‣1966

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #4 - Pilotes : Paul Hawkins / Mark Donohue - Abandon

24 heures du Mans 1966 - Ford MkII #4 - Pilotes : Paul Hawkins / Mark Donohue - Abandon

La Ford MkII n°4 des 24 heures du Mans 1966

Engagée par Holman et Moody, la Ford MkII 1032 arrive au Mans après avoir obtenu une belle seconde place aux 12 heures de Sebring, trois mois auparavant. Repeinte en bronze métallisé à parements verts, elle est confiée à l'australien Paul Hawkins et à l'américain Mark Donohue. Qualifiée en 11ème position avec un temps de 3'35"2, elle est l'avant dernière MkII sur la grille. Paul Hawkins va prendre un superbe départ en suivant immédiatement le leader Graham Hill. Cet empressement sera fatal à un arbre de roue et la voiture doit s'arrêter à son stand dès le premier tour. La réparation va durer plus d'une heure et la Ford repart 55ème et dernière.

Le surrégime consécutif à la rupture de la transmission a détruit les poussoirs et la numéro 4 doit stopper à nouveau pour les remplacer. Le calvaire n'est pourtant pas terminé, car Mark Donohue va perdre son capot arrière au bout des Hunaudières. Il en sera quitte pour une belle frayeur et devra refaire un tour pour récupérer le capot et le faire refixer sous peine de disqualification. Ce sont finalement des problèmes de différentiel qui stopperont définitivement 1032 après seulement 12 tours couverts et en ayant toujours pointé à la dernière position. Décorée par la suite aux couleurs de la n°2 victorieuse, elle terminera sa carrière comme véhicule d'exhibition.

La Ford MkII Scalextric C3026

Apparue au catalogue 2003, Scalextric remet la GT40 à son catalogue. Abandonnée au début des années 70, cette nouvelle mouture déclinée dans les versions des 24 heures du Mans 1966, 1968 et 1969 est fabriquée sur les standards des miniatures statiques. La voiture est réussie ; peinture, décoration, accessoires, roues... Deux défauts cependant; la couleur est trop proche de celle de la numéro 5, la teinte réelle tire davantage sur le rouge métalisé que sur le bronze et la miniature possède le bossage sur le toit alors qu'il n'était présent sur la voiture de course. Le moteur transversal dégage l'habitacle et permet de reproduite l'intérieur de façon très détaillée. Les sculptures des pneus sont fidèlement reproduites, de même que les "coffres à bagages" imposés par le règlement.

Ford MkII - Scalextric C3026

Ford MkII - Scalextric C3026

Le moteur transversal présente l'avantage de dégager l'habitacle mais l'inconvénient de délester l'avant et il est nécessaire de placer un lest à l'avant pour équilibrer les masses et obtenir un comportement parfait sur la piste. Une fois l'aimant retiré, la MkII tourne en souplesse sur la piste et c'est un régal de voir évoluer cette légende de la course automobile.

Une autre reproduction ...

Ford MkII n°4 NSR Le Mans 1966

Ford MkII n°4 NSR Le Mans 1966

NSR, la marque italienne, constructeur de voitures de slot à hautes performances a reproduit sous la référence 1111SW la Ford MkII dorée et verte numéro 4. Si la carrosserie est bien reproduite, le chassis surbaissé donne au modèle une allure peu réaliste. Cette voiture trouve donc plutôt sa place sur la piste où elle est plus rapide mais moins fidèle que la reproduction de Scalextric.

Ford GT40 P Mark II châssis n° 1032