Jaguar E Lightweight #14 ‣1963

24 heures du Mans 1963 - Jaguar E lightweight #14 - Pilotes : Walt Hansgen / Augie Pabst - Abandon

24 heures du Mans 1963 - Jaguar E lightweight #14 - Pilotes : Walt Hansgen / Augie Pabst - Abandon

La Jaguar Type E Lightweight n°14 des 24 heures du Mans 1963

Briggs Cunningham reçoit à temps la Jaguar E Lightweight S850664 pour l'aligner au départ des 24 heures du Mans 1963. Elle est confiée aux américains Walt Hansgen qui a déjà piloté le prototype de la type E en 1960 et Augie Pabst. Qualifiée en 13ème position avec un temps de 4'06"9, elle est la mieux placée des trois Jaguar du team Cunningham. La course sera de courte durée pour la numéro 14 car après seulement 8 tours elle renoncera à cause de sa boîte de vitesses.

algré des qualités hors du commun, la boîte ZF présente deux gros problèmes : son carter en fonte extrêmement lourd et sa pignonerie qui absorbe à elle seule 23 chevaux. Pour compléter ce sombre tableau, l'acier du carter de la boîte n'ayant pas du tout le même coefficient de dilatation que l'alliage de la cloche d'embrayage, le bloc moteur se fissurait sous l'action de la chaleur. S850664 ne sera pas pour autant venue pour rien puisqu'elle sera cannibalisée au petit matin pour réparer la numéro 15 salement chiffonnée par un tout droit à Mulsanne.

La Jaguar Type E Lightweight Revell 08358

La Jaguar Type E Lightweight sortie en 2004 enrichi la gamme de Revell/Monogram dans la série des GT du Mans. Fabriquée en Chine, la voiture est superbement reproduite dans les moindres détails; des roues magnifiques, un intérieur avec son pilote, tous les instruments de bord, les échappements salis, le saute-vent... La version reproduite est la numéro 15, mais les deux autres voitures du Mans les numéros 14 et 16 sont quasiment identiques. Pour réaliser la numéro 14, il suffit juste de recouvrir les numéros de course et les plaques d'immatriculation par des décalcomanies facilement réalisables.

Jaguar Type E - Revell 08358

Jaguar Type E - Revell 08358

Le moteur placé en avant permet de dégager l'habitacle mais aussi d'équilibrer le poids et d'obtenir une bonne répartition des masses. L'aimant inutile peut être facilement démonté, et remplacé par un lest qui augmente le poids sur le train arrière et donc la motricité. La voiture a un comportement très sain sur la piste. La tenue de route est excellente et la vitesse de pointe impressionnante. La voiture est très agréable à piloter et file en silence traduisant la qualité du moulage et des ajustements.

24 heures du Mans 1963 - L'équipe Jaguar de Briggs Cunnigham

24 heures du Mans 1963 - L'équipe Jaguar de Briggs Cunnigham

 

Jaguar Type E Lightweight châssis n° S850664

24 heures du Mans 1963 - Jaguar Type E Lightweight #14 - Pilotes : Augie Pabst / Walt Hansgen, - Abandon