Jaguar E Lightweight #15 ‣1963

24 heures du Mans 1963 - Jaguar E lightweight #15 - Pilotes : Briggs Cunnigham / Bob Grossman - 9ème

24 heures du Mans 1963 - Jaguar E lightweight #15 - Pilotes : Briggs Cunnigham / Bob Grossman - 9ème

La Jaguar Type E Lightweight n°15 des 24 heures du Mans 1963

Pour les 24 heures du Mans 1963, l'américain Briggs Cunnigham passe commande à l'usine de trois Jaguar E Lightweight. Douze de ces type E profondément modifiées seront construites. Alignée avec le numéro 15, le châssis S850659 est la seconde Lightweight réalisée. Elle est équipée d'un bloc moteur en aluminium ce qui fait d'elle une "full lightweight". Conduite par le boss et Bob Grossman, elle est la moins bien qualifiée des trois type E et pointe en 20ème position sur la grille avec un temps de 4'11"5.

Malgré des problèmes récurrents de boîte de vitesses, la belle Jaguar E Lightweight pointe au septième rang au petit matin. Grossman va alors se faire une grosse frayeur en tirant tout droit à Mulsanne. L'axe de la pédale de frein s'est brisé et la Jaguar fini sa course dans les bottes de paille, dispersant les spectateurs présents à cet endroit. Persuadé de ne pas pouvoir continuer, le pilote quitte sa voiture et prend le soin de fermer sa portière à clé avant de traverser la piste pour téléphoner à son manager Alfred Momo. Sur ses conseils, Grossman parvient à regagner son stand au ralenti avec un capot très abîmé et une roue crevée. Après deux heures de réparation, la numéro 15 repart avec un capot prélevé sur la 14 pour terminer à la neuvième place à 56 tours des vainqueurs.

La Jaguar Type E Lightweight Revell 08358

La Jaguar Type E Lightweight sortie en 2004 enrichi la gamme de Revell/Monogram dans la série des GT du Mans. Fabriquée en Chine, la voiture est superbement reproduite dans les moindres détails; des roues magnifiques, un intérieur avec son pilote, tous les instruments de bord, les échappements salis, le saute-vent...

La décoration et la peinture sont conformes au modèle original à l'exception du numéro de course arrière qui est en réalité incliné et non pas posé dans l'axe de la voiture. On peut reprocher un léger empattement général de la voiture, une impression renforcée par l'épaisseur du châssis. Les rétroviseurs sont un peu gros et ne sont pas présents sur la voiture du Mans.

Jaguar Type E Lightweight - Revell 08358

Jaguar Type E Lightweight - Revell 08358

Le moteur placé en avant permet de dégager l'habitacle mais aussi d'équilibrer le poids et d'obtenir une bonne répartition des masses. L'aimant inutile peut être facilement démonté, et remplacé par un lest qui augmente le poids sur le train arrière et donc la motricité. La voiture a un comportement très sain sur la piste. La tenue de route est excellente et la vitesse de pointe impressionnante. La voiture est très agréable à piloter et file en silence traduisant la qualité du moulage et des ajustements.

24 heures du Mans 1963 - L'équipe Jaguar de Briggs Cunnigham

24 heures du Mans 1963 - L'équipe Jaguar de Briggs Cunnigham

Jaguar Type E Lightweight châssis n° S850659

24 heures du Mans 1963 - Jaguar E lightweight #15 - Pilotes : Briggs Cunnigham / Bob Grossman - 9ème