Lola T70 #6 ‣1968

24 heures du Mans 1968 - Lola T70 MkIII - Pilotes : Jackie Epstein / Ed Nelson - Abandon

24 heures du Mans 1968 - Lola T70 MkIII - Pilotes : Jackie Epstein / Ed Nelson - Abandon

La Lola T70 Mklll n°6 des 24 heures du Mans 1968

La Lola T70 Mklll/SL121 est le deuxième coupé à moteur Aston Martin construit et est pré­paré pour les 24 Heures du Mans 1967. Engagé par le Team Surtess, il se dis­tingue par son capot arrière profilé, terminé par un becquet unique, dont l'incidence est réglable. Lassé par les caprices de la vénérable mécanique, John Surtees la remplace par un V8 Chevrolet 5,9 litres, qui à défaut d'être vraiment endurant affiche au moins une impressionnante cavalerie (530 ch).

Vendue au printemps 1968 à Jackie Epstein, elle reçoit une carrosserie à la couleur indéfinissable, un bleu sombre virant au pourpre selon la lumière. Un nouveau moteur Chevrolet 5 litres préparé par Alan Smith dégonflé à 400 ch est installé pour être conforme au règlement Sport.

La numéro 6 est engagée par son propriétaire qui fera équipe avec Ed Nelson, tous deux débutants au Mans. Honnêtement qualifié en 16ème position avec un temps de 3'54", la Lola va avoir du mal à conserver son rang. Entre un tête-a-queue de Nelson dans le virage Ford et une crevaison, elle ne retrouvera la 18ème position qu'à la 9ème heure

Finalement, c'est le couple conique lâcha. Il fut changé et Epstein repartit de plus belle à l'avant dernière place au milieu de la nuit. Mais il avait perdu trop de temps et se retira de la course pour ne pas souffrir l'ignominie d'être mis hors course pour distance insuffisante.

La Lola T70 Thunderslot CA 001-KS

Kit Lola T70 Thunderslot CA 001-KS

Kit Lola T70 Thunderslot CA 001-KS

La Lola T70 coupé de Thundeslot a été disponible sous forme d'un kit blanc qui permet de réaliser des versions inédites. Pour réaliser la numéro 6 des 24 heures du Mans 1968, hormis la peinture et la planche de décalcomanies fournie par Le Mans Decals, il faut simplement ne pas monter les moustaches avant fournies dans le kit et remplacer les papillons de roues par des écrous.

Lola T70 Thunderslot CA 001-KS

Lola T70 Thunderslot CA 001-KS

Le châssis et le support moteur sont très efficaces grâce aux nombreux réglages. La transmission en plastique est aussi robuste que les versions métalliques et garantit un fonctionnent beaucoup plus silencieux. Le moteur est un classique 21500 tr/mn qui permet de rouler à armes égales avec les modèles de Slot.it ou de NSR.

Sur la piste, la Lola est d'une efficacité redoutable. La qualité de la finition et des ajustements sont d'un très haut niveau et offrent sans préparation particulière, des performances de tout premier ordre.   

Lola T70 MkIII châssis n° SL121

24 heures du Mans 1968 - Lola T70 MkIII - Pilotes : Jackie Epstein / Ed Nelson - Abandon