Ford MkII #1 ‣1965

24 heures du Mans 1965 - Ford MkII #1 - Pilotes : Ken Miles / Bruce McLaren - Abandon

24 heures du Mans 1965 - Ford MkII #1 - Pilotes : Ken Miles / Bruce McLaren - Abandon

La Ford MkII n°1 des 24 heures du Mans 1965

Construits par Ford Advanced Véhicles, les Ford GT40 106 et 107 se virent adapter le moteur 427 pouces-cubes (7 litres) issu de la Ford Galaxie et la nouvelle boîte T-44 en alliage léger, renfermant la pignonnerie et les arbres de la Galaxie. Pour battre Ferrari, il fallait franchir la barre des 450 ch et cela ne pouvait se faire avec le 289 dans de bonnes conditions de fiabilité. On passa donc au 427. Capable de délivrer 525 ch en version Nascar, celui-ci fut dégonflé à 485 ch. Ce moteur allait surtout briller par son couple et sa souplesse, qui permettront de se contenter d'une boîte à 4 vitesses.

Après l'échec de 1964, la MkII porte tous les espoirs américains pour cette édition 1965. Sa mise au point s'est réduite a sa plus simple expression, mais Ken Miles, l'essayeur maison, nota un déficit de tenue de route par rapport à la GT40. Différents appendices seront tes­tés lors des deux séances d'es­sais, les deux dérives arrière apportant la stabilité qui faisait défaut. 

La voiture est confiée à Bruce McLaren et à Ken Miles qui redécouvre Le Mans dix ans après son unique par­ticipation sur MG. Qualifiée en quatrième position avec un temps de 3"38'9 à près de 6' de la seconde MkII, la numéro 1 est même devancée par une GT40 privée.

Très bien parti et en tête à l'issue du premier tour, McLaren bat le record du tour dès le second passage, avant de se le faire subtiliser par Amon. La numéro 1 conserve sa première place jusqu'à son premier ravitaille­ment, après une heure et 17 tours de course. Ford n'ayant pas eu le temps d'effectuer de test de consomma­tion, les pilotes ont reçu la consigne de s'arrêter tôt (en réalité, les Ford pourront effectuer jusqu'à 23 tours).

McLaren ne récupérait la tête qu'une demi heure plus tard, au 24ème tour. Après deux heures de course, portant son avance à 22" sur la Ferrari de Surtees, il s'arrêtait à nouveau, les mécaniciens ayant mal refait le plein. Reparti 5ème, Ken Miles ne parvenait pas à remonter sur la Ferrari de tête. Au contraire, il s'arrêtait en raison d'ennuis de boîte et après être reparti pour quelques tours, il abandonnait après seulement trois heures de course.

La Ford MkII Le Mans Miniatures 132065/1M

Le Mans Miniatures est un artisan français qui produit en série limitée, une gamme de voitures de course au 1/32ème pour le slot racing sous forme de kits ou de modèles prêts à rouler superbement réalisés. Les carrosseries et les châssis sont moulés en résine avec des pièces en photo-découpe utilisées pour mettre en évidence les détails tels que les essuie-glaces et les roues.

Ford MkII Le Mans Miniatures 132065/1M

Ford MkII Le Mans Miniatures 132065/1M

Sous cette forme, la Ford GT40 MkII n'ayant participé qu'à la course du Mans, aucun constructeur n'avait reproduit cette première version de la MkII. Le Mans Miniatures s'en est magnifiquement sorti avec cette reproduction extrêmement fidèle tant dans sa forme, sa décoration, ses détails, et en particulier les très nombreux appendices aérodynamiques. Équipée d'une mécanique et d'un châssis Slot.it, la MkII s'en tire bien sur la piste malgré la lourde carrosserie en résine. La finesse et la fragilité des accessoires freine évidemment les ardeurs du pilote.

Ford GT40 Mark II châssis n° 106