Cobra Daytona #6 ‣1964

24 heures du Mans 1964 - Cobra Daytona #6 - Pilotes : Chris Amon / Jochen Neerpasch - Disqualification

24 heures du Mans 1964 - Cobra Daytona #6 - Pilotes : Chris Amon / Jochen Neerpasch - Disqualification

La Cobra Daytona n°6 des 24 heures du Mans 1964

Bien qu'engagée par Cunningham et suivie de près par le fameux mécanicien Alfred Momo, la Cobra Daytona CSX2287 aux phares entourés de blanc fait cause commune avec celle de Shelby. Il s'agit de la voiture ayant couru en début de saison. Elle reçoit une lampe rouge derrière la vitre latérale droite (verte sur la numéro 5) et est équipée de deux essuie-glace (un seul sur la numéro 5).

La voiture est confiée à deux débutants au Mans, Chris Amon et Jochen Neerpasch qui feront tous deux une longue carrière dans la Sarthe. Qualifiée en 17ème position avec un temps de 4'01"03, elle rend plus de 5 secondes à la numéro 5.

Épargnée par les soucis en début de course et bien conduite par les deux rookies, elle remonte de la 13ème à la 5ème place à la 5ème heure, où elle s'empare de la tête des GT. Elle gagne encore une place à la 6ème heure mais tout se gâte avant minuit, lorsque l'alternateur fait des siennes. Après diverses tentatives infruc­tueuses pour recharger la batterie (dont le changement est inter­dit), les hommes de Shelby pensent trouver l'astuce en déchar­geant une batterie neuve dans celle qui se trouve dans la voiture. Si la Cobra peut repartir grâce à ce subterfuge, elle sera disqua­lifiée deux heures plus tard, alors qu'elle occupait la 16ème place.

La Cobra Daytona Revell 08351

Publicité Revell

La Cobra n°6 dans une publicité Revell

La Cobra Daytona signe en 2003 le retour de Revell/Monogram dans le monde du slot-racing. Fabriquée en Chine, la voiture est magnifiquement reproduite dans les moindres détails; des roues splendides, un intérieur avec son pilote, tous les instruments de bord, un extincteur, une roue de secours... La décoration et la peinture métallisée sont totalement conformes au modèle original. Une fausse note, les feux arrières sont positionnés trop haut.

Décorée à l'origine avec le numéro 5, il faut appliquer quelques modifications simples pour reproduire la numéro 6. Tout d'abord transformer le numéro 5 en numéro 6 à l'aide de bandes de décalcomanies noires, puis réaliser à la peinture blanche le tour des phares. La touche finale sera donnée en installant un second essuie glace.

Cobra Daytona - Revell 08351

Cobra Daytona - Revell 08351

Le moteur placé en avant permet de dégager l'habitacle mais aussi d'équilibrer le poids et d'obtenir une bonne répartition des masses. L'aimant inutile peut être facilement démonté, et remplacé par un lest qui augmente le poids sur le train arrière et donc la motricité. La voiture a un comportement très sain sur la piste. La tenue de route est excellente et la vitesse de pointe impressionnante. La voiture est très agréable à piloter et file en silence traduisant la qualité du moulage et des ajustements.

Les deux Cobra Daytona des 24 heures du Mans 1964 devant leurs stands

Les deux Cobra Daytona des 24 heures du Mans 1964 devant leurs stands

Cobra Daytona châssis n° CSX2287

24 heures du Mans 1964 - Cobra Daytona #6 - Pilotes : Chris Amon / Jochen Neerpasch - Abandon