Cobra Daytona #5 ‣1964

24 heures du Mans 1964 - Shelby Cobra Daytona #5 - Pilotes : Dan Gurney / Bob Bondurant - 4ème

24 heures du Mans 1964 - Shelby Cobra Daytona #5 - Pilotes : Dan Gurney / Bob Bondurant - 4ème

La Cobra Daytona n°5 des 24 heures du Mans 1964

Facturée le 27 novembre 1963, la Cobra Daytona CSX 2299 fait partie du deuxième envoi de l'usine AC vers les ateliers Shelby avec CSX 2300. Il s'agit comme d'habitude d'un châssis roulant conduite à gauche que Pete Brock et ses hommes modifient aux spécifications coupé. Contrairement à CSX 2287 entièrement construite aux Etats-Unis, CSX 2299 est envoyée chez Gransport en Italie, en charge de la carrosserie.

Fernando Baccarini et Pietro Vaccari disposent de plans à l'échelle 1 et du prototype en bois mais n'ont jamais vu de Daytona de leur vie. Or, le châssis préparé dans les ateliers de Venice par les apprentis de Shelby pendant que le reste du team menait la campagne de Floride avec CSX 2287, fait apparaître une structure tubulaire trop haute de deux centimètres. Il reste à peine deux mois avant Le Mans où la voiture doit courir. Les italiens s'attaquent immédiatement à la carrosserie qu'ils complètent malgré ces anomalies. Le résultat est un coupé au toit différent des autres, que l'on reconnaît à son pare-brise droit et sa hauteur majorée. Idéal pour le grand Dan Gurney qui hérite de CSX 2299 pour le reste de la saison en raison cet espace supplémentaire.

Le nouveau Coupé débute aux 24 Heures du Mans aux côtés du prototype, CSX 2287. Tous deux disposent bien entendu du becquet arrière adopté à partir de Spa. Peinte en Viking Blue avec deux fines bandes blanches, CSX 2299 réalise le meilleur temps des GT pilotée par Dan Gurney et Bob Bondurant (3'56''1) et prends la 10ème place sur la ligne. En course, l'opposition la plus sérieuse vient de... l'autre Cobra Daytona qui est contrainte à l'abandon dans la nuit. Après un début d'épreuve en fanfare, l'Aston Martin Project est retardée et les quatre Ferrari GTO ne peuvent suivre le rythme des gros V8 américains.

Au petit matin, après l'abandon de la dernière Ford GT40, on se demande alors si Ford ne va pas parvenir à son but "par la bande", avec une Cobra au lieu de ses propres voitures ? Malheureusement, une intervention sur une canalisation d'huile percée à la 17ème heure fait perdre sa troisième place à la Cobra et tout espoir de victoire au classement général. Pourtant la voiture de Shelby se dirige vers une éclatante victoire en GT dès sa première participation dans la Sarthe, devant le matériel éprouvé de Maranello. La première sortie de CSX 2299 est un véritable triomphe: 1ère en GT et 4ème au scratch après 4 492,080 km parcourus en 24 heures !

La Cobra Daytona Revell 08351

La Cobra Daytona signe en 2003 le retour de Revell/Monogram dans le monde du slot-racing. Fabriquée en Chine, la voiture est magnifiquement reproduite dans les moindres détails; des roues splendides, un intérieur avec son pilote, tous les instruments de bord, un extincteur, une roue de secours... La décoration et la peinture métallisée sont totalement conformes au modèle original. Une fausse note, les feux arrières sont positionnés trop haut.

Cobra Daytona - Revell 08351

Cobra Daytona - Revell 08351

Le moteur placé en avant permet de dégager l'habitacle mais aussi d'équilibrer le poids et d'obtenir une bonne répartition des masses. L'aimant inutile peut être facilement démonté, et remplacé par un lest qui augmente le poids sur le train arrière et donc la motricité. La voiture a un comportement très sain sur la piste. La tenue de route est excellente et la vitesse de pointe impressionnante. La voiture est très agréable à piloter et file en silence traduisant la qualité du moulage et des ajustements.

Une autre reproduction ...

Cobra Daytona Stombecker Le Mans 1964

Cobra Daytona Stombecker Le Mans 1964

Le fabricant de Chicago Strombecker, a produit la Cobra Daytona en 1964 au moment de la grande fièvre du slot racing aux Etats-Unis. Au regard des standards des années 60, la finition est remarquable (direction fonctionnelle, roue de secours, intérieur complet, échappements). Seules les curieuses jantes imitant des rayons dénotent sur ce modèle devenu rare.

Cobra Daytona châssis n° CX2299

24 heures du Mans 1964 - Shelby Cobra Daytona #5 - Pilotes : Dan Gurney / Bob Bondurant - 4ème