Dino

24 heures du Mans 1966 - Dino 206 S #38 - GMC

24 heures du Mans 1966 - Dino 206 S #38 - GMC

Dino, pour l'amour du fils

Dino, etait le diminutif d'Alfredo (Alfredino), le fils d'Enzo Ferrari décédé prématurément de la myopathie de Duchenne en 1956 à l'age de 24 ans. Garçon brillant, il était désigné comme le successeur d'Enzo. Il étudie l'économie à Bologne et la mécanique en Suisse et rejoint l'usine familiale en 1956 au moment où les cadences de production commencent à s'intensifier. Durant sa courte carrière chez Ferrari, il conçoit peu avant sa mort, en collaboration avec l'ingénieur Vittorio Jano, un moteur à 6 cylindres en V qui permettra à Ferrari de remporter le championnat du monde de Formule 1 en 1961.

La Dino 166S numéro 40 aux 24 heures du Mans 1965

La Dino 166S numéro 40 aux 24 heures du Mans 1965

En hommage à son fils, Enzo Ferrari portera très longtemps une cravate noire et décidera de baptiser ses modèles à moteur V6 du nom de Dino. C'est en 1965 que ce nom apparaît pour la première fois comme une véritable marque sur la berlinette 166S. Un modèle sera aligné dès cette même année au 24 heures du Mans, sa prestation sera brève puisque le moteur cassera au bout de 5 tours.

Dino-246-GT - Le Mans 1972

Dino-246-GT - Le Mans 1972

La production du premier modèle commercial débute en 1968 avec la 206GT, bientôt suivie par la 246GT au moteur porté à 2,4 litres. Le moteur V6 sera aussi utilisé dans d'autres modèles du groupe Fiat comme la Fiat Dino en 2L et 2,4 L et la  Lancia Stratos. En 1974 Ferrari lance sous cette marque son premier modèle équipé d'un V8, la 308 GT4. Mais en mai 1976, il est décidé de stopper la marque. Les GT4 seront désormais badgées Ferrari, la clientèle souhaitait avoir le prestige de la marque Ferrari même sur les plus petits modèles. En 1988, à la mort d'Enzo, le circuit d'Imola sera rebaptisé Autodromo Enzo e Dino Ferrari .

Pour plus d’informations, consultez l'article Wikipédia.