Sunbeam

24 heures du Mans 1964 - Sunbeam Tiger #8 - Ocar

24 heures du Mans 1964 - Sunbeam Tiger #8 - Ocar

Sunbeam, la première 6 cylindres anglaise

L'industriel anglais John Marston installe en 1887 à Wolverhampton la John Marston Limited qui deviendra la Sunbeam Motor Car Compagny en 1905. En 1904, la 12HP devient la seconde voiture à 6 cylindres produite au monde après la hollandaise Spyker. En 1909, la marque s'assura la collaboration de Louis Coatalen qui va développer les voitures de tourisme mais également toute une série de brillantes voitures de course qui remportèrent de nombreux Grands Prix jusqu'à la fin des années 20.

Sunbeam Alpine - 24 heures du Mans 1963

Sunbeam Alpine - 24 heures du Mans 1963

Sunbeam va également participer à la course au record de vitesse sur terre. Le premier record sera enregistré en 1922  par la 350 HP équipée d'un moteur V12 d'avion à plus de 215 km/h. En 1927, Henry Segrave sera le premier homme à dépasser les 300 km/h à bord d'un bolide spécial bi-moteur de 1000 chevaux surnommée "Mystery Car" .

Sunbeam Tiger - 24 heures du Mans 1964

Sunbeam Tiger - 24 heures du Mans 1964

En 1920, Sunbeam s'associe à Clément-Talbot et à Darraq pour former le groupe S.T.D. Motors Limited. Cette association aux programmes mal définis va entraîner le groupe vers de graves difficultés financières et son rachat en 1935 par la firme Rootes qui va stopper la production des Sunbeam.  Le nom va pourtant réapparaître en 1938 et après la guerre, la marque va renouer avec la victoire en remportant la Coupe des Alpes.
En 1959, le cabriolet Alpine est présenté avec un moteur 1500 cm3. Cette voiture à structure monocoque, légère et efficace, va remporter de nombreuses épreuves sur route et sur circuit. L'usine alignera dès 1961, deux voitures aux 24 heures du Mans et remportera cette même année la victoire à l'indice énergétique. En 1964, la version Tiger de l'Alpine est présentée avec un moteur V8 Ford de 4,7 litres, qui permet d'atteindre 190 km/h. En 1967, Chrysler rachète le groupe Rootes ce qui signe immédiatement la fin de la production de la Tiger équipée d'un moteur Ford. Les Sunbeam ne seront désormais plus que des Hillman rebaptisées et à l'automne 1975, Chrysler décide d'arrêter définitivement la production.

Sunbeam Alpine Scalextric - Alpine Tiger Ocar

Sunbeam Alpine Scalextric - Alpine Tiger Ocar

 

Pour plus d’informations, consultez l’article Wikipédia.