AC Cobra #64 ‣1964

24 heures du Mans 1964 - AC Cobra #64 - Regis Fraissinet / Jean de Mortemart - 18ème

24 heures du Mans 1964 - AC Cobra #64 - Regis Fraissinet / Jean de Mortemart - 18ème

L'AC Cobra n°64 des 24 heures du Mans 1964

L'AC Cobra COX6010 a été livrée aux établissements Chardonnet, 16 ter rue Etienne Marcel à Pantin, alors importateur officiel AC, le 19 mars 1964. La voiture est peinte en "Princess Blue" et son intérieur gainé de cuir rouge. Le 2 avril 1964 le Comte Jean de Mortemart en devient propriétaire, il en avait déjà acheté une auparavant, mais celle-ci est destinée à la course et c'est Chardonnet qui l'engage au 24 Heures du Mans 1964 avec comme équipier Régis Fraissinet.

La demande de participation initiale, remplie par Henri Chardonnet et envoyée à l'ACO au mois de mars, indique comme conducteurs envisagés Claude Ballot-Lena et Jean-Claude Magne. Le Comte de Mortemart l'achetant le 2 avril, l'engagement porte bien son nom aux côtés de Régis Fraissinet.

C'était encore l'époque héroïque où les amateurs fortunés pouvaient participer aux 24 Heures du Mans. Régis Fraissinet, héritier d'une dynastie d'industriels trouva l'aide toute symbolique d'un pétrolier et d'une marque de pneu. Il déclara à la presse qu'il courait pour se changer les idées de son travail de tous les jours : "Il y en a qui préfèrent jouer au tennis, d'autres qui jouent au golf, moi je joue au tennis et au golf mais je préfère encore les courses de voitures… "

La voiture fut préparée pour le Mans à l'usine AC comme l'indique le Shelby American World Registry. Elle fut équipée d'un arceau de sécurité et de roues à rayons renforcées plus larges, d'un réservoir supplémentaire en aluminium, de suspensions tarées plus dures, de phares longue portée et de diverses améliorations. Un "hard top" en fibre de verre fut également posé sur la voiture afin d'améliorer l'aérodynamisme et de protéger les pilotes en cas d'intempéries. Des lampes servant à éclairer le numéro de course la nuit pendant l'épreuve mancelle furent installées sur la porte droite et au devant du capot moteur.

Qualifiée en 41ème position avec un temps de 4'43"4,  la Cobra parisienne n'avait d'autre prétention que de rallier l'arrivée. Mission accomplie puisque après avoir évolué aux alentours de la 25ème place lors des premières heures, elle remontera jusqu'au 18ème rang malgré une panne d'éclairage en fin de nuit.

L'AC Cobra Revell 07104

Dans sa gamme Easykit, Revell a produit quelques voitures à l'échelle du 1/32ème dont l'AC Cobra. Pour transformer ce kit en voiture de slot racing, il faut trouver un châssis compatible. Le châssis de Cobra Ninco possédant le même empattement, il est facile de faire l'adaptation.

AC Cobra Revell Easykit 07104

AC Cobra Revell Easykit 07104

Pour reproduire la numéro 64 des 24 heures du Mans 1964, il faut adapter un hard-top qui est fourni par MRRC et des roues fils par Cartrix. Il faut également boucher les trous de fixation des échappements latéraux et des pare-chocs. D'autres accessoires sont ajoutés tels que les phares additionnels, le bouchon de remplissage du réservoir et les accroches rapides pour le cric. Le touche finale est donnée par les numéros de course et le plaques d'immatriculation réalisés à l'aide de décalcomanies personnalisées


Sur la piste, le châssis Ninco et son moteur NC2, permettent de faire rouler la voiture de manière très satisfaisante. La tenue de route est excellente malgré les voies étroites et la vitesse de pointe tout à fait suffisante.

AC Cobra châssis n° COX6010

24 heures du Mans 1964 - AC Cobra #64 - Regis Fraissinet / Jean de Mortemart - 18ème