Ferrari 250LM #25 ‣1965

24 heures du Mans 1965 - Ferrari 250LM#25 - Pilotes : Léon Dernier "Eldé" / Gerhard Langlois van Ophen - Abandon

24 heures du Mans 1965 - Ferrari 250LM#25 - Pilotes : Léon Dernier "Eldé" / Gerhard Langlois van Ophen - Abandon

La Ferrari 250LM Fly n°25 des 24 heures du Mans 1965

Peinte en jaune comme sa sœur d'écurie, la Ferrari 250 LM numéro 25 est confiée à un équipage 100% belge. L'expérimenté Léon Dernier alias "Eldé" 53 ans, sera secondé par le jeune Gerhard Langlois van Ophen de 23 ans son cadet. Qualifiée en 15ème position avec un temps de 3'59"6, elle précède l'autre Ferrari 250 LM numéro 26 de l’Écurie Francorchamps de 1"8.

Pointant à la 16ème place à l'issue de la première heure, la numéro 25 progresse jusqu'à la 6ème place au cours de la 7ème heure et elle est à ce moment la mieux placée des cinq Ferrari 250 LM engagée. Des ennuis d'embrayage vont ruiner les espoirs de l'équipage belge qui plonge en 19ème position à une heure du matin. Revenue à la 15ème place, la LM doit renoncer un peu après trois heures.

La Ferrari 250 LM Fly 88328

Ferrari 250 LM Fly 88328

Ferrari 250 LM Fly 88328

Pour reproduire la numéro 25 à partir de la numéro 26 de Fly, il faut supprimer grâce à un ponçage fin les numéros de course et la bande orangée du coté droit, puis refaire briller la peinture au polish. Les nouvelles décalcomanies sont fournies par Le Mans Decals.

Sur la piste, une fois l'aimant retiré, le moteur transversal présente l'inconvénient de délester l'avant et il est nécessaire de placer un lest pour équilibrer les masses et obtenir un bon comportement. Au niveau des performances, la Ferrari avec des voies étroites et son centre de gravité assez haut n'est pas à la hauteur de son glorieux modèle.

Ferrari 250LM châssis n° 6323